Accueil MédiasBruits et chuchotements La guerre en Ukraine, terrain de jeu pour le cybersexisme

La guerre en Ukraine, terrain de jeu pour le cybersexisme

par La rédaction

L’association Stop Fisha observe dans les moteurs de recherche en ligne, une explosion de demandes d’Ukrainiennes sexy ou mises dans des situations porno.

Dès le 24 février, jour d’entrée des chars russes en Ukraine, parmi les termes les plus populaires sur le moteur de recherche Google, l’occurrence « Ukrainian girls » a fait un bond. C’est le compte @StopFisha qui a constaté ce phénomène sur Instagram. 

 « Les recherches hypersexuelles sur les Ukrainiennes sont en « top trend », que ce soit du côté de Google ou du côté de certains sites pornographiques mainstreams tels que PornHub » écrit #StopFisha. Et « les applications de rencontres servent de terrain de conquête de plus pour les soldats Russes. »

Outre l’occurrence « Ukrainian girls », les occurrences « Ukranian porn » ou « war porn » ont été très demandés par les internautes.
Même appétit glauque sur le site pornographique PornHub : les premières recherches ont immédiatement tourné autour de l’Ukraine. « Le cyber sert également d’outil de guerre » note #StopFisha.

Lire aussi : Le cybersexisme, angle mort de Pharos

L’APPEL DES FÉMINISTES RUSSES CONTRE LA GUERRE

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire