Accueil MédiasNumérique La « sensibilité féminine » de l’iPad mini

La « sensibilité féminine » de l’iPad mini

par Isabelle Germain

 

Pour ceux qui veulent montrer-qui-c’est-Raoul , l’achat d’un iPad mini risque d’être compromis. Féminin, de « sensibilité féminine»… c’est l’idée qui revient en filigrane ou clairement dans tous les articles consacrés à ce nouveau bijou de technologie. Non pas parce qu’Apple le destine aux femmes mais parce que les observateurs ont décidé de le qualifier de féminin. Histoire de conforter quelques stéréotypes, comme ça, au débotté.
20 minutes l’annonce avec fermeté : « Le petit dernier possède une sensibilité féminine, c’est incontestable. » Incontestable ! Et qu’est-ce qui lui vaut tant de féminitude ? L’objet est « beau »… oui, une femme doit être belle, on l’a vu dans les définitions données par les enfants et leurs maîtres dans « le dico des écoliers » (finalement retiré après protestations). Quand on parle féminin, on parle esthétique forcément : l’objet est « bien fini avec un bord d’écran cerclé d’aluminium ».
Il est « résistant » quand même, mais c’est pour « affronter les petits coups du quotidien », les coups de tube de rouge à lèvres ou autre mascara avec lesquels il devra cohabiter au fond du sac. Résistant, mais « fragile », « sa coque arrière se raye très vite. » Chez Ouest-France, il est féminin parce que, « avec son design soigné, l’iPad mini est un très bel objet, qui trouvera facilement sa place dans un sac à main. » Question : que serait un objet de « sensibilité masculine » ?

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS

8 mars, journée des clichés chez Darty

Sois groupie et tais-toi

My kingdom for a Cif !

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

hic 21 novembre 2012 - 11:27

« Il est « résistant » quand même, mais c’est pour « affronter les petits coups du quotidien », les coups de tube de rouge à lèvres ou autre mascara avec lesquels il devra cohabiter au fond du sac. »
Oo

Ça évoque ce que je pense?!(« affronter les coups du quotidien » par ce avec quoi il « cohabite »)

Répondre

Laisser un commentaire