La misogynie passe aussi par Google

par Isabelle Germain

UN-Women-255La misogynie qui s’exprime via le moteur de recherche n’est pas virtuelle. L’ONU Femmes le dénonce dans une campagne choc.


Dis-moi ce que tu recherches sur Google, je te dirais qui tu es, ou plutôt dans quelle société tu vis… Lorsque vous entrez quelques mots pour faire une recherche, le moteur fait apparaitre illico une ou plusieurs phrases un peu plus longues qui correspondent aux requêtes les plus fréquentes. Et lorsqu’il s’agit de « femmes », les résultats sont effrayants.

Pour sa nouvelle campagne de sensibilisation, l’ONU Femme a fait l’expérience. En anglais, si on demande « women shouldn’t », « les femmes ne devraient pas », ou « women cannot », « les femmes ne peuvent pas », les premières suggestions de l’algorithme font apparaitre plusieurs affirmations : les femmes ne devraient pas voter, devraient être des esclaves, rester à la cuisine, pas conduire, on ne devrait pas faire confiance aux femmes, les remettre à leur place, les femmes doivent rester à la maison, ont besoin d’être disciplinées, ou contrôlées… D’où ces affiches créées par Christopher Hunt où les requêtes Google barrent la bouche des femmes.

Nous avons fait le test en français, voici ce que cela donne :

les femmes doivent

 

les femmes ne doivent

 

 

 

 

 

 

 

Et les hommes dans tout ça ? Le bombardement de stéréotypes est symétrique. Ecrivons « les hommes ne doivent pas… » et bingo ! Google écrit « … pleurer »

les hommes ne doivent

Pour l’anecdote, voici ce qui arrive lorsque nous commençons à chercher « les femmes peuvent » : lorsque nous nous arrêtons à « les femmes pe », google continue : « les femmes petent ». Et lorsque nous écrivons « les hommes pe », la suite est : « les hommes peuvent-ils avoir de la cellulite »…

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS

DOSSIER – Stéréotypes dans les médias, à l’école, dans les jouets, le sport…

Partager cet article

5 commentaires

imeon 20 octobre 2013 - 10:19

ça fait un moment que j’ai abandonner google pour écosia. J’ai pas ce genre de soucis ^^’

Répondre
DestyNova 20 octobre 2013 - 12:21

« imeon »
ça fait un moment que j’ai abandonner google pour écosia. J’ai pas ce genre de soucis ^^’

Je crois pas que le problème ce soit google ^^ mais le genre de recherche que les gens font dessus

Répondre
monir 20 octobre 2013 - 17:42

Effectivement le test est probant. Ceci dit, « les hommes ne peuvent pas faire 2 choses en même temps » est la caricature même de l’homme , débile par nature… J’ai d’ailleurs été étonnée récemment de la réaction d’une copine au restaurant : le serveur, bel asiatique, était brillant, très actif et elle s’est étonnée justement en me disant « curieux, un homme multi-taches » sachant que cette copine est plutôt betasse et devrait justement défendre sa fille au lieu de ses petits coapins ou employés?

Répondre
danielle 21 octobre 2013 - 13:40

« imeon »
ça fait un moment que j’ai abandonner google pour écosia. J’ai pas ce genre de soucis ^^’

Comme vous j’ai abandonné google depuis longtemps et j’utilise « qwant »

Répondre
journaliste 13 novembre 2014 - 15:31

Quand je tape « Villes Femmes » Google me propose une longue liste de sites XX avec des « Vieilles Femmes ». Comment voulez-vous faire des recherches pertinentes avec des moteurs pareils?!

Répondre

Laisser un commentaire