Accueil CultureCinéma L’académie des Oscars s’ouvre. Adèle Haenel invitée

L’académie des Oscars s’ouvre. Adèle Haenel invitée

par La rédaction

Adèle Haenel quitte la cérémonie des César

Adèle Haenel est invitée à intégrer l’académie des Oscars qui devrait compter 33% de femmes et 19 % de membres issues d’une « minorité ethnique ».

La rude bataille des femmes pour prendre toute leur place dans le milieu du cinéma n’aura pas été vaine.  Tout comme la controverse #OscarsSoWhite (des Oscars si blancs) qui avait secoué le milieu du cinéma en 2015 aux Etats-Unis. La communauté d’hommes blancs qui se réservait le droit de mettre son imprimatur sur les films a été débordée. Et elle a décidé de s’ouvrir. Enfin. Il était temps : la dernière sélection en janvier dernier était pleine de biais genrés.

Lire : LES OSCARS SERONT ATTRIBUÉS À… BEAUCOUP D’HOMMES

Cette année 819 nouveaux membres ont été invités à rejoindre ses rangs. 45 % des cartons d’invitation ont été adressés à des femmes, 36 % à des non-Blancs « sous-représentées dans l’organisation » et près de 50 % à des non-Américains. Si elles et ils acceptent, ce qui est généralement le cas, la proportion de femmes au sein de l’Académie passera à 33% contre 24 % en 2015 et celle des minorités à 19 % contre 7 % en 2015.

Parmi les nouveaux arrivants, Adèle Haenel qui a mené un dur combat pour changer la place des femmes dans le cinéma et dans la société. Elle a d’abord livré un témoignage émouvant d’agressions sexuelles qu’elle avait subies dans le milieu du cinéma et contribué ainsi à briser l’omerta

Lire ADÈLE HAENEL S’ATTAQUE À LA RESPONSABILITÉ COLLECTIVE DANS LES AGRESSIONS SEXUELLES

Puis elle a vivement protesté contre les récompenses servies à Polanski lors de la soirée des César.

Lire : CÉSAR : ET À LA FIN, ILS TRIOMPHÈRENT. FORESTI « ECŒURÉE »

Parmi les 25 nouveaux votants français, on note aussi la présence des réalisateurs Ladj Ly (Les Misérables) et Jérémie Clapin (J’ai perdu mon corps).

En France, l’académie des César, à laquelle étaient faits les mêmes reproches, a démissionné mi février.

Lire : LE 7ÈME ART SE REMET EN QUESTION, DOUCEMENT

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire