Le CSA met en garde CNews après les gifles de Dominique Besnehard 

Le gendarme de l’audiovisuel a adressé une mise en garde à la chaîne d’info pour « manquement à l’obligation de maîtrise de l’antenne. »

En mars dernier, invité par Jean-Pierre Elkabbach sur CNews, le producteur Dominique Besnehard s’était lancé dans une diatribe à propos du mouvement #MeToo : « Les journalistes qui disent… un homme sur trois est un prédateur, heu, Caroline De Haas là, moi j’ai envie de la gifler ». Et Jean-Pierre Elkabbach d’abonder : « Il n’est pas impossible que vous ne soyez pas le seul. Un jour ou l’autre il faudra qu’elle s’explique ». Illico, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) avait reçu une centaine de saisines.

Voir Chez…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php