Accueil CultureCinéma Le Lion d’or à Audrey Diwan pour un film sur l’avortement. Révolution féministe au ciné

Le Lion d’or à Audrey Diwan pour un film sur l’avortement. Révolution féministe au ciné

par La rédaction

La révolution féministe se poursuit dans le 7ème art. Après le Festival de Cannes, la Mostra de Venise voit triompher un autre regard proposé au cinéma.

Le monde du cinéma poursuit sa mue. Pour la deuxième année consécutive, le plus grand prix de la Mostra de Venise, le Lion d’or, est remis à une femme, Audrey Diwan, 41 ans, romancière et journaliste française d’origine libanaise. Elle reçoit cette distinction juste après Chloé Zhao, qui siège au jury à majorité féminine.

Audrey Diwan est récompensée pour L’Evénement, un film féministe sur une jeune femme qui avorte clandestinement en 1963, bien avant la loi française permettant aux femmes de mettre fin à des grossesses non désirées. Ce film est une adaptation du roman autobiographique d’Annie Ernaux, qui y raconte ses souvenirs d’une IVG clandestine. Un thriller. Et ce qui se passe dans le monde, au Texas ou ailleurs, fait dire à la réalisatrice « Malheureusement, quand vous travaillez sur l’avortement, vous êtes toujours dans l’actualité. » Audrey Diwan,  qui signe son deuxième film, affirme « J’ai fait ce film avec colère et désir, je l’ai fait avec mon ventre, avec mes tripes avec mon cœur »

La Mostra de Venise s’était ouverte, pour sa 78ème édition sur le film Mères parallèles de Pedro Almodovar qui raconte le parcours croisé de deux mères célibataires et l’une des actrices, Penélope Cruz, a remporté le prix de la meilleure interprétation féminine. Les récompenses attribuées aux femmes ne s’arrêtent pas là : le Lion d’argent pour le prix de la meilleure réalisation revient à Jane Campion pour Le Pouvoir du chien. Et le prix du meilleur scénario a été attribué à Maggie Gyllenhaal, pour The Lost Daughter.

Au Festival de Cannes, c’est aussi une femme qui a emporté la Palme d’or cette année (lire JULIA DUCOURNAU REÇOIT LA PALME D’OR. DEUXIÈME FEMME EN 74 ANS !)

Désormais, les instances de consécration du cinéma ne sont plus des lieux réservés aux hommes persuadés de « choisir les meilleurs films sans tenir compte du sexe de l’auteur » comme le disait la vieille antienne misogyne. Le cinéma peut désormais offrir un regard féministe sur le monde. Quel dur combat ce fut ! Nous vous le racontons depuis la naissance des Nouvelles News.

Voici quelques uns de nos articles :

JULIA DUCOURNAU REÇOIT LA PALME D’OR. DEUXIÈME FEMME EN 74 ANS ! (2121)

MOSTRA DE VENISE : UNE SEULE RÉALISATRICE EN COMPÉTITION (2018)

FESTIVAL DE CANNES, TOUJOURS PEU DE FEMMES (2021)

OSCARS 2021 : LE COVID RÉVÉLATEUR D’ANDROCENTRISME SUR GRAND ÉCRAN

POLANSKI DÉFINITIVEMENT EXCLU DES OSCARS (2020)

L’ACADÉMIE DES OSCARS S’OUVRE. ADÈLE HAENEL INVITÉE (2020)

LES OSCARS SERONT ATTRIBUÉS À… BEAUCOUP D’HOMMES (2020)

« PARITÉ INTÉGRALE » AUX CÉSAR (2020)

FEMMES AU CINÉMA, PETITE PLACE SUR GRAND ÉCRAN (2014)

WOMEN WASHING OU OUVERTURE SUR L’ÉGALITÉ À CANNES ? (2018)

AU CINÉMA, LES FEMMES N’ONT « PAS BESOIN D’AIDE, MAIS D’ARGENT » (2015)

CANNES : LE SYLLOGISME DU MÉPRIS (2012)

 

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com