Accueil International Le président roumain veut des femmes fécondes

Le président roumain veut des femmes fécondes

par La rédaction

Basescu

Alors que les Roms font trop d’enfants, la natalité est une « mission » pour les femmes roumaines… les propos racistes et sexistes d’un président de la République, cela se passe en juin 2013, dans l’Union européenne.


 

En Roumanie, un collectif de femmes et d’associations dénonce les propos racistes et sexistes du président Traian B?sescu. Le 26 juin, elles ont adressé une pétition au Conseil national pour la lutte contre la discrimination, pour l’alerter sur un discours « discriminatoire » et « dangereux » du chef de l’État.

Les propos mis en cause remontent au 18 juin. S’exprimant devant un congrès de femmes d’affaires, le président roumain s’inquiétait de la baisse de la natalité en Roumanie. Le pays compte aujourd’hui 20 millions d’habitants, mais au rythme actuel de déclin de la population, il ne pourrait plus compter que 15 millions d’habitants en 2030, a estimé Traian B?sescu, avant de lancer :

« Je pense que la natalité est une mission que les femmes de Roumanie doivent assumer. Excusez-moi d’être aussi direct ».

Et de poursuivre :

« Pourquoi diable une femme rom peut faire cinq ou six enfants, et pas une roumaine ? C’est vrai, la femme rom n’est pas une femme d’affaires (..) En tout cas, pour moi, la maternité est une mission fondamentale des femmes ».

Pour le collectif, ces propos sont une « incitation à la haine contre les Roms », d’autant plus graves que « plus tôt cette année une organisation extrémiste a appelé à la stérilisation de femmes rom ». Par ces mots, qui « réduisent les femmes à leur fonction reproductive », le président Traian B?sescu participe aussi au « renforcement des stéréotypes discriminatoires entre les sexes ».

 

Photo : Traian B?sescu en 2008. Par Lucian Crusoveanu sur Flickr

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

3 commentaires

maaf 28 juin 2013 - 15:05

voila une personne qui ose ! arrêtons de se voiler la face !

Répondre
Lucette 1 juillet 2013 - 08:13

Et concrètement il fait quoi pour inciter les Roumains à se reproduire ? C’est pas un peu facile de faire peser la responsabilité du problème seulement sur « les femmes » ? Et les hommes, pas concernés ? Quid des crèches, des modes de garde et du niveau de vie des femmes en Roumanie ?
Quand on n’a pas de solution, on cherche un bouc émissaire, ça fonctionne toujours.

Répondre
Lili 1 juillet 2013 - 08:48

Bon voilà un président qui croit en la parthénogenèse… Va falloir lui expliquer deux ou trois trucs sur comment on fait des enfants.

Quant aux Roms, on comprend mieux pourquoi ils continuent de venir crever de misère en France alors que notre ministre de l’intérieur fait semblant de croire que leur pays va prendre ses responsabilités… Visiblement ce président n’a pas l’air trop gêné par les enfants Roms quand ils lui servent de justification pour recevoir de l’argent de l’UE…

Répondre

Laisser un commentaire