Accueil Société Leclerc fait le ménage pour la fête des mères

Leclerc fait le ménage pour la fête des mères

par La rédaction

Interpellé pour des promotions « fête des mères » sur les produits ménagers, le Pdg de l’enseigne distribution E. Leclerc s’engage à « faire le ménage » dans les stéréotypes.

Depuis que les réseaux sociaux existent, les consommateurs et consommatrices ne subissent plus passivement les publicités. Et en particulier celles qui proposent des cadeaux empoisonnés pour mieux enfermer les femmes dans leur rôle de ménagère. Des offres promotionnelles pour des liquides vaisselle, détergents et autres produits ménagers dans des centres E.Leclerc ont fait réagir notamment le magazine Causette et la députée Catherine Dumas qui ont interpellé le patron de la chaîne d’hypermarchés.

Sur son blog, Michel-Edouard Leclerc a répondu avec humour « Promotions pour la Fête des Mères : ne dites pas à ma mère que vous avez vu ça ! » Approuvant l’indignation amusée de celles et ceux qui l’avait interpellé, il s’est engagé : « Je m’en vais fissa faire le ménage dans les stéréotypes des prochaines pubs et remettre les femmes devant leur iPad ou leur livre, et les hommes en cuisine au-dessus de l’évier. »

Ce sera toujours ça de pris. Car ces publicités d’un autre âge fleurissent encore. Une autre photographie tournait aussi sur les réseaux sociaux, celle d’un aspirateur chez Darty. Ou encore une poubelle…

 

 

 

 

 

 

 

Chères lectrices, chers lecteurs n’hésitez pas à nous transmettre d’autres photos de ces publicités toutes en stéréotypes, nous les ajouterons à la fin de cet article (redaction@lesnouvellesnews.fr)

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire