Accueil SagaInitiatives « Les femmes décident ! », pour le droit à l’avortement partout en Europe

« Les femmes décident ! », pour le droit à l’avortement partout en Europe

par La rédaction

Un collectif se mobilise le 28 septembre dans toute l’Europe et entend peser sur le long terme pour une harmonisation européenne, par le haut, du droit à l’avortement.


Mobilisation de grande ampleur à l’occasion de la journée internationale du droit à l’avortement, jeudi 28 septembre. Un collectif rassemblant des dizaines d’associations, dans tous les pays de l’Union européenne, appelle à une « harmonisation européenne », pour que « les droits à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe, pour le respect des droits des femmes ».

Le collectif « Avortement, les femmes décident ! » rappelle qu’aujourd’hui « le droit à l’avortement au sein de l’Europe relève de la compétence de chaque Etat. Interdit à Malte, sous hautes contraintes en Irlande, en Hongrie et en Pologne, le droit à l’avortement, même légalisé est, peut ou pourrait être remis en question par le maintien de la clause de conscience des médecins (Italie), l’absence de structures hospitalières adéquates (Grèce, Bavière), les restrictions de personnels et les suppressions des centres pratiquant l’avortement lors de restructurations hospitalières (France), et, dans tous les pays, par l’élection de gouvernements réactionnaires, conservateurs et rétrogrades. »

Les luttes récentes des Polonaises et des Espagnoles viennent rappeler à quel point rien n’est acquis. « Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe et les États doivent dépénaliser totalement l’avortement », revendique entre autres le collectif.

Des manifestations sont prévues dans de nombreuses villes d’Europe ce jeudi 28 septembre (voir ici tous les rendez-vous) , et une pétition sera déposée ce même jour au Parlement européen à Bruxelles.

Au-delà, le collectif entend construire sur le long terme « un mouvement européen et féministe de défense du droit à l’IVG ». Une nécessité pour répondre aux mouvements anti-choix de plus en plus actifs, en France comme en Europe, ces dernières années.

Lire aussi : Les nouvelles stratégies des anti-genre passées au crible

 

Laisser un commentaire