Accueil Médias Les hommes du week-end

Les hommes du week-end

par La rédaction

JDDA la une du JDD, dimanche 28 octobre, une photo pleine page pour illustrer « l’ultimatum des grands patrons ». Quand les PDG de 96 grandes entreprises réclament « d’urgence une baisse massive des charges », ce sont 5 hommes qui s’affichent. Illustration logique, après tout : elles ne sont que 2 dirigeantes – Françoise Gri chez Manpower et Clara Gaymard pour GE France – a apparaître parmi la soixantaine de noms qui composent l’organigramme de l’AFEP, l’association qui réunit ces grands patrons.

Le Monde propose pour sa part une photographie interactive présentant les 11 conseillers les plus proches de François Hollande, que le chef de l’Etat retrouve tous les lundis matins à l’Elysée. C’est aussi la photo qui fait la une du quotidien daté du 28 octobre. Un panel technocratique pas complètement masculin : elles sont deux femmes aux côtés de neuf hommes. Mais le titre choisi par Le Monde garde la cravate : ce sont « les hommes du président ».

Ce week-end, c’était aussi l’heure de Martine Aubry. L’ancienne première secrétaire du PS est apparue comme la star du congrès de son parti à Toulouse. Et la seule femme parmi les « têtes d’affiches » recensées par Les Echos. Etait-ce une raison pour la qualifier de « vieux sage », comme le fait Le Figaro ?

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

poussant.hebert 13 novembre 2012 - 08:08

Il n’y a qu’à zapper sur les chaines de tv …que des hommes et si par hasard ce sont des femmes c’est pour de la pub où bien ce sont des victimes où pire, rarement des êtres humains responsables ,le problème est là ! L’image que l’on donne des femmes est désastreuse !

Répondre

Laisser un commentaire