Les hôtesses du Tour de France ? Rien de sexiste selon Laura Flessel

La ministre des Sports Laura Flessel, ne voit rien de sexiste à la présence d’hôtesses « potiches » sur le Tour de France contrairement aux élu.es proches de LERM de la mairie de Paris. Bien d’autres courses commencent à renoncer à ces pratiques.

« Il ne faut pas mettre du sexisme partout » Au micro de France Inter ce mercredi matin  la ministre des Sports Laura Flessel, qui vient de lancer une grande campagne contre les discriminations (y compris contre les femmes) dans le sport, a jugé qu’il n’y avait « rien de sexiste » à voir des hôtesses embrasser les valeureux champions, leur offrir des fleurs et leur servir de faire-valoir sur la…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php