Les Migrants en BD

par Isabelle Germain

Première vignette : les montagnes du Djurjura, en Kabylie. C’est là qu’est né Mohand en 1931. En quelques pages, toute sa vie défile sous nos yeux. Le petit écolier-berger, le soldat torturé pendant la guerre d’indépendance, la famille partant pour Beauvais en 1962… Seconde histoire : elle s’appelle Habiba.

Son enfance dans un palace au Maroc, l’école coranique, le mariage forcé, le mariage raté… Une image : avec sa fille, lisant dans une bibliothèque. Pour la petite, Habiba gagnera la France. Après, c’est Yanick, échappée d’Haïti. En aquarelles, la dictature de Duvalier : « Je me souviens de la marchande de bricoles, venue à pied prévenir ma mère. Mon père avait été arrêté. »

Six biographies scénarisées et illustrées constituent cette bande dessinée (la première en France) sur les parcours des Migrants. Aigre-douce comme la phrase de Mohand : « Je suis français comme je suis. »

 

Les Migrants, Tome 1 parcours picards. Récits : Frédéric Praud. Scénarios : Florence Brèthes. Dessins : Kiel et Hamed Borsali. Publiée par Paroles d’Hommes et de Femmes, 52 pages, 21 euros. Voir aussi.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?