Accueil CultureCinéma Les Oscars seront attribués à… beaucoup d’hommes

Les Oscars seront attribués à… beaucoup d’hommes

par La rédaction

Aucune femme dans la catégorie « meilleur réalisateur » pour les Oscars 2020. Très peu ailleurs. L’histoire se répète mais la presse s’en émeut.

And the winner is… un homme. La 92e cérémonie des Oscars qui se tiendra le 9 février prochain à Los Angeles a toutes les chances de voir beaucoup d’hommes remporter les précieuses statuettes du cinéma.  La liste des nommés aux Oscars 2020 dévoilée lundi 13 janvier compte peu de femmes. Dans la catégorie du « meilleur réalisateur», c’est très simple, il n’y en a aucune. Tout comme lors de la 77ème édition des Golden globe awards.

Voir GOLDEN GLOBES, BRONCA CONTRE LE SEXISME

La sélection a retenu : Martin Scorsese pour The Irishman, Todd Phillips pour Joker, Sam Mendes pour 1917, Quentin Tarantino pour Once Upon a Time… in Hollywood et Bong Joon-ho pour Parasite.

Dans la catégorie « meilleur film », une seule femme est en course : Greta Gerwig pour Les Filles du docteur March.

La mise à l’écart des femmes est habituelle. Mais ce qui est nouveau est la réaction des médias qui commencent à dénoncer ces sélections « men only » acceptées, voire encouragées jusqu’ici. Au point que l’association « Time’s Up » a simplement repris -et non initié- une critique faite par le New York Times

Les chiffres cités par le journal sont sans appel : non seulement il n’y a pas de femmes cette année dans la sélection « réalisateurs » mais depuis 92 ans d’histoire des Oscars il n’y en a eu que cinq : Lina Wertmüller pour Pasqualino, Jane Campion pour La Leçon de piano, Sofia Coppola pour Lost in Translation, Kathryn Bigelow pour Démineurs et Greta Gerwig pour Lady Bird. Et seule Kathryn Bigelow a été récompensée en 2010. 

De son côté, le magazine Première a fait le boulot à la place des sélectionneurs de nominés aux Oscars. Il a dressé la liste de films réalisés par des femmes qui auraient eu leur place dans la catégorie « meilleur réalisateur ». Outre Greta Gerwig pour Les Quatre Filles du docteur March, le magazine de cinéma cite Queens, de Lorene Scafaria, L’Adieu de Lulu Wang, Le Portrait de la jeune en feu de Céline Sciamma , Queen & Slim de Melina Matsoukas, ou encore Captain Marvel d’Anna Broden

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire