Accueil Politique & Société Les socialistes votent pour la parité mais plus tard… Pas aux régionales

Les socialistes votent pour la parité mais plus tard… Pas aux régionales

par Isabelle Germain

PSAu lendemain d’un vote  des militants socialistes en faveur de la parité, du non cumul de mandats et de primaires ouvertes, la photo ci-dessus était à la une du site officiel du parti socialiste. Trois femmes sur les 24 têtes de liste des prochaines élections régionales. Soit 12,5%. Parmi ces candidats, cinq ont déjà cumulé deux mandats consécutifs.

A voté. Le premier octobre, les membres du Parti socialiste étaient invités à répondre à une consultation nationale. Ils ont voté pour. Pour des primaires ouvertes. Pour le non cumul des mandats. Et pour la parité à plus de 70%. Et même la « parité totale »  dans les instances du parti, (qu’est-ce que la parité pas totale ?). Pour la parité dans les candidatures pour les législatives de 2012. Bien inspirés, les concepteurs de la consultation n’ont rien demandé sur  les régionales. Ça tombe bien : comme le montre la photo qui était en une du site du PS au lendemain de la consultation, il n’y a que trois femmes sur les 24 têtes de liste désignées. Soit 12,5%, très loin de la parité tout court.

La Rénovitude, un groupe de militants PS, avait pourtant fait des calculs simples en juin dernier : « En 2010, 5 présidents de région auront fait 2 mandats consécutifs (Alain Rousset, Alain Le Vern, Jean-Paul Huchon, Martin Malvy, Michel Vauzelle). La place de Georges Frêche sera vacante. En imposant une femme candidate pour ces 6 régions et avec un peu de bonne volonté, on devrait approcher la parité. » Les cinq qui ont cumulé deux mandats sucessifs sont sur la photo ci-dessus. D’ici aux prochaines législatives, de l’eau aura coulé sous les ponts…

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

1 commenter

patric jean 4 octobre 2009 - 20:55

le problème est que Guy Carlier n’a pas tout à fait tort: sur les chaîne de la TNT, la journaliste la plus intelligente n’a aucune chance d’apparaître si elle ne ressemble pas à Barbie…

Répondre

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com