#LesMotsTuent : 350 articles épinglés et un début de questionnement dans les médias

Sophie Gourion, par Aude Adrien

« Dragueur éconduit », « passion dévorante », « différend conjugal », « excès amoureux »… tant d’expressions journalistes minimisent des crimes. Depuis que Sophie Gourion a créé un Trumblr pour partir en guerre contre ce langage assassin, 350 articles ont été épinglés dans sept registres différents. Il semblerait que certains médias prêtent enfin une oreille attentive à ce que les féministes dénoncent depuis longtemps. Explications en trois questions.

LNN : Quel a été le déclic pour créer LesMotsTuent ?

Sophie Gourion : Après avoir passé plusieurs mois à dénoncer sur Twitter, avec d’autres féministes, le traitement journalistique des violences sexistes et sexuelles sans grand effet, je me suis dit qu’il fallait…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php