Luc, son DSK et la prostitution heureuse chez Libé

photo (3)Un journaliste de Libération imagine une Najat Vallaud-Belkacem, cliente, se repentant d’avoir voulu pénaliser le client. Et un DSK blanc comme neige. Chez Libé le client de prostituées est roi.


Luc Le Vaillant, journaliste à Libération, entend jouir sans entraves. Grand bien lui fasse. Mais selon le même principe, Luc Le Vaillant n’aime pas qu’une quelconque loi interagisse avec sa vie privée…. Sans se poser de question sur la face cachée de la prostitution, il se bat contre la pénalisation des clients, prévue par la proposition de loi  qui sera bientôt discutée au Parlement. Et il utilise pour cela le journal dont il est une figure historique.

Dans une chronique publiée mardi 22…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php