Ludique pour lui, contraignant pour elle, le sport dans le miroir des médias

Trois fois moins de compétitions que les hommes, objectif maigrir… Une étude de l’Insee montre à quel point la pratique du sport est influencée par les stéréotypes de genre.


 

Si « un tiers des femmes comme des hommes pratiquent régulièrement une activité sportive », ce ne sont pas les mêmes activités et pas les mêmes buts recherchés. C’est ce que montre une étude réalisée par l’Insee fin 2017. Point positif : entre 2009 et 2015, la pratique du sport par les femmes a augmenté de 5 points (stable chez les hommes).

Les écarts dans les pratiques commencent très tôt : « 50% des femmes âgées de 16 à 24 ans déclarent avoir…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php