Accueil Sans catégorie Lundi on remanie. Les femmes, on les oublie.

Lundi on remanie. Les femmes, on les oublie.

par Isabelle Germain

(Modifié le 14/11 à 10h30). Le combat Fillon-Borloo est derrière nous : Fillon est reconduit. La montagne de spéculations viriles a accouché d’une souris. Dans le feuilleton du remaniement, les femmes restent invisibles.  N’entrant pas dans le champ de vision des pronostiqueurs, elles n’ont pas d’existence médiatique : personne n’a évoqué Christine Lagarde à Matignon, hypothèse pourtant crédible. Désormais, les yeux des pronostiqueurs sont rivés sur Borloo, Jupé, Copé… pour les nominations stratégiques.


A la veille du remaniement, la composition du nouveau gouvernement vue par les médias prend un tour viril. Il faut toujours prendre une loupe pour voir des femmes dans les pronostics. Le combat qui opposait Fillon à Borloo est gagné par le premier. Le « collaborateur » Fillon a assuré ses galons « d’incontournable » au poste de Premier ministre. Jean-Louis Borloo, attendu pour amorcer un « virage social », a fait une sortie de route. Pouvoir de persuasion contre pouvoir de nuisance. Aux éloges servies par Borloo, Nicolas Sarkozy semble préférer l’esprit revanche de Fillon. Le « collaborateur » a redressé l’échine, expliquant que Nicolas Sarkozy n’était pas son mentor et qu’il était candidat à sa propre succession au nom de la continuité de l’action gouvernementale. Le patron c’est lui !

Quant au troisième homme -qui aurait pu être une femme- les observateurs n’en parlent plus. Personne n’évoque la possibilité de voir Christine Lagarde devenir Premier Ministre. Pourtant La Ministre de l’économie était auprès du Président de la République au G 20 à Séoul et son proche entourage se laisse parfois aller, avec gourmandise, à dire qu’elle pourrait, dans les semaines qui viennent être beaucoup plus occupée qu’elle ne l’est aujourd’hui. Des ministres ont même affirmé au détour d’une dépêche AFP, que la nouvelle équipe devrait être resserrée et « féminisée». Mais les lunettes des pronostiqueurs ne leur permettent pas de le voir.

4 commentaires

sylvestre 14 novembre 2010 - 11:18

Les hommes de pouvoir (politiques ,journalistes….)sont vraiment les champions de la perte de temps, d’énergie ,d’argent…..
« tout çà pour çà »!!!!!

Répondre
las vegas 14 novembre 2010 - 11:26

Comme le disait hier une humoriste ,il y a quand même eu un grand changement:François Fillon a été remplacé par Fillon François !
Si le second Fillon François ne choisit pas les même ministres que le premier François Fillon ce sera de sa part un désaveu de toute la politique du premier par le second .

Répondre
Alix 14 novembre 2010 - 12:22

attention attention, Harry Potter (Baroin) tente de s’asseoir dans le fauteuil de Lagarde… ET le nouveau gvt ménage les chirquiens

Répondre
Hypathie 14 novembre 2010 - 17:12

Un remaniement où le sortant re-rentre en se succédant à lui-même, ça c’est de la nouveauté ! Le pouvoir masculin tel qu’en lui même, toujours le même : poussiéreux !
😡

Répondre

Laisser un commentaire