Accueil International Margrethe Vestager, femme européenne de l’année

Margrethe Vestager, femme européenne de l’année

par Arnaud Bihel
Margrethe Verstager
Margrethe Verstager

Margrethe Verstager en avril 2015. Par Friends of Europe sur Flickr (CC BY 2.0)

Un nouveau prix destiné à mettre en lumière les femmes qui font avancer l’Europe récompense la commissaire européenne chargée de la Concurrence.

La commissaire européenne chargée de la Concurrence Margrethe Vestager s’est vue décerner jeudi 1er décembre le Prix Femmes d’Europe (Women of Europe Awards). Il s’agissait de la première édition de ce prix, créé par le Mouvement européen international et le Lobby européen des femmes, afin de mettre en avant des femmes qui font avancer le projet européen.

Margrethe Vestager est distinguée pour son « leadership extraordinaire au niveau européen ». Ancienne ministre danoise – elle aurait inspiré le personnage de Brigitte Nyborg aux auteur.e.s de la série Borgen – elle s’est fait remarquer ces derniers mois à la Commission européenne par son combat sans relâche contre les avantages fiscaux dont bénéficient plusieurs multinationales. L’été dernier, elle infligeait à Apple une amende record de 13 milliards d’euros pour des avantages fiscaux indus en Irlande – une décision dont le gouvernement irlandais a fait appel.

« Elle a réussi une mission impossible »

Justement invitée, ce même 1er décembre, à s’exprimer devant la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, Margrethe Vestager y rappelait sa volonté de poursuivre sa lutte pour « qu’aucune entreprise ne puisse bénéficier d’un avantage fiscal indu ».

« Elle a réussi une mission impossible : s’en prendre aux allègements fiscaux des pays européens aux multinationales et au-delà », témoigne Daniela Vincenti, rédactrice en chef du site EurActiv et membre du jury du prix. « Sa bravoure et son courage sont cités comme les traits majeurs de sa personnalité. »

vestager2

« Le rôle des femmes dans le projet européen reste largement méconnu », soulignent les organisations créatrices de ce prix. Lequel a pour vocation de « mettre en lumière la contribution des femmes dans la promotion et le progrès des questions européennes, et d’aider à accroître la présence et l’implication des femmes dans les débats sur l’Europe et son avenir ».

Margrethe Vestager en est la lauréate dans la catégorie « femme de pouvoir ». Dans une seconde catégorie, « femme d’action », le prix est revenu à la Roumaine Adela Ionela Dinu. Décédée en février dernier, Adela Ionela Dinu aura mené « des actions extraordinaires sur le terrain, en Roumanie et en Europe », notamment en formant des femmes managers et en luttant contre les violences domestiques.

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

1 commenter

flo 3 décembre 2016 - 18:00

Le plus extraordinaire dans l’histoire, c’est qu’une commissaire européenne à la Concurrence se bat pour faire payer une multinationale (Apple.. et d’autres) qui place son pognon dans un pays européen (l’Irlande), lequel pays attire ces multinationales comme des mouches à coups d’avantages fiscaux scandaleux ! Ne serait-il pas pas plus simple d’harmoniser les taux d’impôts sur les sociétés au sein de l’union européenne ??? Il semble que non…

Répondre

Laisser un commentaire