Accueil Société Même les saucisses ont un sexe

Même les saucisses ont un sexe

par La rédaction

Dans un supermarché allemand, saucisses épicées « pour hommes », saucisses maigres « pour femmes ». Histoire de marketing genré au rayon charcuterie.


Wurst

 

Dans les supermarchés du groupe Edeka, en Allemagne, on trouve des saucisses « pour hommes » et d’autres « pour femmes ». Oui, le marketing genré va se nicher jusque dans la charcuterie.

La blogueuse féministe Antje Schrupp s’emportait le 26 juin contre ce concept. Les “Männer-Bratwurst” , saucisses masculines, sont épicées. Les “Frauen-Bratwurst” , saucisses féminines, ont une faible teneur en matière grasse. Et à chacune son visuel : un homme aux abdominaux saillants pour ces dames, une femme aguichante pour ces messieurs.

Antje Schrupp publie la lettre consternée adressée par Suzanne Enz à la direction d’Edeka et celle de Rasting, la société qui fabrique ces charcuteries genrées pour la chaîne de supermarchés.

« Bien sûr, c’est juste de la saucisse », bien sûr, on peut juste s’en amuser, écrit Suzanne Enz. « Je suppose que vous avez procédé à une étude de marché sur les produits qui a montré des préférences différentes de Bratwurst chez les femmes et les hommes », remarque-t-elle. D’accord, mais pour pourquoi sexualiser ces saucisses jusque dans leur nom ? Car « si les femmes préfère la viande maigre avec des légumes, elles vont quand même l’acheter, même si elle n’est pas spécifiquement étiquetée ‘pour les femmes’ ».

Dans le fond, cette démarche commerciale participe du « sexisme normatif » : il assigne aux hommes et aux femmes des rôles prédéfinis. « Vous déterminez qu’elle doivent aimer cette saucisse, parce que préférer des produits maigres est un signe de la féminité. Les femmes aiment cette saucisse. Parce qu’elles veulent être minces. Les femmes sont ainsi ».

Suzanne Enz souligne cet autre élément : les paquets de saucisses pour hommes ont deux fois plus de contenu. Pour autant, ceux pour femmes ne sont pas deux fois moins chers. Pour eux, c’est 5,98 euros le kilo, pour elles 8 euros.

Rasting a fourni une explication à cette différence de prix : c’est que les ingrédients dans les saucisses pour femmes – la viande, les légumes, le boyau – sont de meilleure qualité. Edeka, pour le moment, a transmis ces remarques « à un interlocuteur compétent ».

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

ER 7 août 2013 - 17:09

Cela ne concerne pas que les saucisses, je me souviens qu’il y a quelques années en allemagne j’avais trouvé une marque qui faisait des tablettes de chocolat pour homme et pour femme. Le chocolat pour homme était noir et celui pour femme était blanc. Ces deux marques ne se sont-elles pas concertées ? Le chocolat blanc, ça fait grossir…
Ah non mince, les femmes n’aiment pas ce qui amer, bon sang j’avais oublié.

Répondre
Saucisse 18 janvier 2015 - 16:35

Je trouve ça saucisse.

Signé : une saucisse qui vous veut du bien. (saucisse de type femelle)

Répondre

Laisser un commentaire