Ménage et sexualité : encore un biais sexiste dans la presse

Par David Goehring sur Flickr (CC BY 2.0)
Par David Goehring sur Flickr (CC BY 2.0)

“Plus un homme fait le ménage, moins il a de rapports sexuels.” C’est le titre que choisit l’AFP pour évoquer une étude bien plus nuancée. Comment, une fois encore, instaurer un biais sexiste sous couvert de vulgarisation scientifique.


 

« Egalitarisme, travail ménager et fréquence des rapports sexuels dans le mariage » : du ménage et du sexe, le cocktail de cette étude publiée dans l’Amercian Sociological Review ne pouvait que séduire la presse.

Que dit cette étude ? Elle observe que les couples où les tâches ménagères sont les mieux partagées entre homme et femme…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php