Merida glamour : recul de Disney ?

par La rédaction

Après un tollé, la firme retire de son site une version sexualisée de l’héroïne du film Rebelle. Mais rien n’est joué.


 

Disney ferait-il marche arrière, après avoir été accusé de vouloir sexualiser la princesse Merida ? Pas si sûr. Aventurière, rétive aux robes moulantes et aux princes charmants, l’héroïne du film d’animation Rebelle (Brave, en VO), sorti à l’été 2012, déparait dans l’univers rose bonbon des princesses de dessin animé (Lire : Les studios Pixar, rebelles surtout dans la fiction).

« Atroce »

Mais voilà que Disney entend lancer sur le marché, dans sa collection de Princesses, une Merida relookée, « d’apparence plus maigre, plus sexy et plus mûre », selon l’auteure d’une pétition contre cette Mérida à la sauce Barbie, qui a recueilli en quelques jours plus de 200 000 signatures. La co-réalisatrice du film Brenda Chapman, qui avait été remplacée en cours de tournage, fustige une tentative de « marketing sexiste » de Disney, jugeant « atroce ce qu’ils ont fait à Merida ».

Merida

 

 

Selon l’auteure de la pétition, Disney a retiré de son site officiel l’image de cette Merida-bis, qui y était apparue quelques jours plus tôt. Mais la firme n’a fait aucun commentaire, et rien n’indique qu’elle abandonne pour de bon la commercialisation de cette nouvelle version. C’est d’autant moins évident que, le 11 mai, Disney intégrait officiellement la Rebelle fait belle à l’écurie des princesses de ses parcs.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?