Accueil CultureCinéma Messages résolument féministes aux Golden Globes

Messages résolument féministes aux Golden Globes

par La rédaction

Oprah Winfrey lors de la cérémonie des Golden Globes le 7 janvier 2018

Lors de la cérémonie des Golden Globes, Natalie Portman, Barbra Streisand et surtout Oprah Winfrey n’ont pas manqué d’évoquer la nouvelle donne. « Un jour nouveau pointe à l’horizon ».

Les Golden Globes, première grande cérémonie de récompenses hollywodienne de l’année, allait forcément être marquée par les conséquences de l’affaire Weinstein. De nombreuses actrices avaient prévu de porter du noir, en signe de solidarité avec les victimes de violences sexuelles. Et sur la scène, dimanche 7 janvier, elles ont été nombreuses à donner une tonalité féministe à cette 75ème édition.

Natalie Portman, en annonçant les nommés pour le meilleur film, a fait réagir la salle en évoquant une liste « 100% masculine ». Plus tard, Barbra Streisand a fait remarquer qu’elle reste la seule femme à avoir remporté un Golden Globe en tant que réalisatrice – pour Yentl, en 1984. « C’était il y a 34 ans ? Les gars, ça suffit ! [« Time’s Up », en VO, référence au mouvement lancé par les femmes d’Hollywood, NDLR] Il faut plus de réalisatrices, et de femmes nommées pour ce prix ! »

Mais le moment le plus fort a été le discours d’Oprah Winfrey, qui a reçu le prix Cecil B. DeMille pour l’ensemble de sa carrière télévisuelle. « Dire sa vérité est l’arme la plus puissante dont nous disposons. Je suis très fière de toutes ces femmes qui se sont senties assez fortes pour témoigner et partager leurs histoires (…) Et cette année nous sommes devenues l’histoire », a lancé la présentatrice et productrice, une des personnalités les plus puissantes de la télévision aux États-Unis.

Elle a notamment rendu hommage à Recy Taylor, décédée quelques jours plus tôt. Cette femme noire, violée par six hommes blancs en 1944, avait osé dénoncer ce crime mais ses violeurs n’ont jamais été traduits en justice. « Elle a vécu, comme nous toutes, dans une société brisée par des hommes puissants et brutaux. Pendant trop longtemps, les femmes n’ont pas été entendues ou crues si elles osaient dire la vérité face au pouvoir de ces hommes. Mais c’est fini pour eux ! », lançait Oprah Winfrey, déclenchant une standing ovation.

« Je veux que ce soir, toutes les filles qui nous regardent sachent qu’un jour nouveau pointe à l’horizon », concluait-elle, prédisant « le temps où plus personne n’aura à dire ‘Me Too’ ».

 

Son discours particulièrement affirmé a même relancé les spéculations sur une éventuelle candidature à la Maison Blanche en 2020. Au point que le mot-dièse #Oprah2020 a enflammé les réseaux sociaux.

Mais malgré cette ambiance féministe, certain.e.s n’ont pas manqué de relever les silences durant ces Golden Globes : aucun des hommes qui sont montés sur scène pour recevoir un prix n’a directement évoqué l’égalité femmes/hommes ou la question des agressions sexuelles.

 

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire