Accueil Société Meurtres conjugaux : 109 femmes tuées en 2016

Meurtres conjugaux : 109 femmes tuées en 2016

par La rédaction

En 2016 en France, 109 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, selon les derniers chiffres officiels. Elles étaient 115 l’année précédente.


 

En 2016 en France, 109 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, selon l’étude nationale « relative aux morts violentes au sein du couple » publiée vendredi 1er septembre.

Ce sont par ailleurs 29 hommes qui ont été les victimes de ces violences. Un homme a été tué par son compagnon, et sur les 28 femmes auteurs d’homicide commis sur des hommes, 17 étaient victimes de violences de la part de leur partenaire, souligne l’étude.

Elle révèle également que 9 mineurs ont été tués par leur père en même temps que leur mère, et 16 autres enfants ont été tués « en raison de séparations difficiles ou de conflits de couple (tandis que l’autre parent n’est pas victime) ».

 

En 2015, ce sont sont 115 femmes qui avaient été victimes de meurtre conjugal. Si ce bilan pour l’année 2016 est le plus faible enregistré depuis 10 ans (voir ci-dessous), la baisse reste donc très limitée. Tous les trois jours encore, une femme est tuée par son (ex-)compagnon.

En comptabilisant également les couples non officiels (petit ami, amant, relation épisodique…), le nombre de femmes tuées en 2016 s’élève à 123.

« Ces chiffres illustrent une nouvelle fois la difficulté à faire reculer cette forme de violence, en dépit de l’engagement marqué des services de police et de gendarmerie, à travers notamment les « brigades de protection des familles », et de l’ensemble des acteurs (Justice, services de l’État, collectivités territoriales, associations, intervenants sociaux, …) », soulignent dans un communiqué conjoint le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa.

« Ces drames s’inscrivent trop souvent dans un contexte de violences préexistant qu’il est nécessaire de repérer le plus en amont possible afin de le faire cesser. Il est également essentiel de protéger les enfants pour qu’ils ne soient pas témoins et ne reproduisent pas plus tard ce qu’ils ont vécu. »

Les ministres annoncent que « des initiatives interviendront prochainement » dans le cadre de « la grande cause du quinquennat qu’est l’égalité entre les femmes et les hommes ».

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire