Accueil Médias Multiples accusations contre le journaliste star Zemmour

Multiples accusations contre le journaliste star Zemmour

par La rédaction

De nouvelles accusations d’agressions sexuelles et de propos menaçants visent le chroniqueur … qui continue d’infuser son point de vue dans les médias

Les accusations de viol ont beau se multiplier, le journaliste Eric Zemmour est toujours en place dans les différents médias où il déverse propos haineux et théories fumeuses. Jusqu’ici ses victimes avaient été contraintes de se taire. Fin avril, une élue avait vu ressurgir le traumatisme de l’agression qu’elle avait subie en découvrant que le journaliste voulait aussi devenir homme politique

Lire : UNE AFFICHE DE ZEMMOUR CHOQUE GAELLE LENFANT. #BALANCETONPORC

Puis Mediapart avait mené l’enquête et recueilli les témoignages de cinq autres femmes agressées par le journaliste / polémiste. Mais le feuilleton n’est pas terminé. Dimanche 30 mai deux nouveaux témoignages sont venus s’ajouter à la liste. Baisers forcés, plaquages contre le mur, attouchements dans des ascenseurs ou même dans des lieux publics comme des cafés… dans les huit témoignages, l’homme s’en prend à des journalistes, des stagiaires, des femmes politiques ou encore des attachées de presse. Ses proies sont jeunes, dans des situations professionnelles fragiles ou dans des situations indirectes de subordination avec le journaliste considéré comme une des grandes plumes du Figaro. Ces femmes auraient pris de gros risques si elles avaient dénoncé leur agresseur à l’époque des faits. La parole de l’homme protégé par son statut de journaliste et par son réseau, comptait davantage que celle des jeunes femmes. Beaucoup d’entre elles disent avoir été dissuadées par leur entourage de dénoncer leur agresseur.

Les deux derniers témoignages font état d’un baiser forcé à une jeune stagiaire du Figaro 1999 et d’un SMS menaçant à une attachée de presse en 2018. Eric Zemmour aurait  d’abord posé sa main sur la cuisse de cette jeune femme au cours d’une conversation « uniquement professionnelle ». Quelques jours plus tard, l’essayiste aurait brutalement conclu une conversation SMS par ces mots: « Alors j’attendrai que vous m’invitiez chez vous pour vous violer !». L’attachée de presse a été dissuadée par son entourage de porter plainte mais elle a fait constater le message par un huissier de justice indique Médiapart. 

Pour l’instant, les médias qui emploient Eric Zemmour font la sourde oreille. Au Figaro, où il travaille depuis 25 ans, la Société des journalistes (SDJ) – a demandé un rendez-vous à la direction, pour évoquer le cas d’Éric Zemmour qui pose problème pour ces violences sexuelles, mais aussi pour sa participation à la manifestation de policiers le 19 mai.

 Côté CNews, aucune réaction. Pourtant, la chaîne d’info en continu a écopé d’une amende de 200 000€ par le Conseil supérieur de l’audiovisuel après les propos de son polémiste vedette ayant assimilé les migrants, mineurs isolés à des « violeurs » et des « assassins ». Par ailleurs,  Eric Zemmour a été condamné par la justice pour provocation à la discrimination raciale en 2011, pour provocation à la haine envers les musulmans en 2018 et en 2020. Il n’a jamais été condamné pour agression sexuelle, ses victimes ayant été dissuadées de porter plainte.

 

Lire aussi dans Les Nouvelles News : un petit échantillon de ce que nous avons écrit pour remettre les idées à l’endroit. Mais face aux grands et puissants médias dans lesquels Zemmour infuse ses idées nauséabondes, c’est le pot de terre contre le pot de fer…

RADIO ZEMMOUR, C’EST REPARTI

ERIC ZEMMOUR REPREND SA PLACE DE SEXISTE EN CHEF

HOUELLEBECQ, LA « SOUMISSION » DES FEMMES… ET ZEMMOUR

ZEMMOUR INVENTE LA GUERRE AUX HOMMES BLANCS

POUR ZEMMOUR, LA VIOLENCE ATTIRE LES FEMMES

… Pour comprendre la bataille culturelle contre le sexisme : Journalisme de combat pour l’égalité des sexes. La plume dans la plaie du sexisme
Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com