Accueil SagaPortrait Nadia Murad à nouveau sur le devant de la scène

Nadia Murad à nouveau sur le devant de la scène

par La rédaction
Nadia Murad
Nadia Murad

Nadia Murad lors de la cérémonie de remise du Prix des Droits de l’Homme Václav Havel, le 10 octobre 2016 ©Council of Europe/ Candice Imbert

L’ancienne esclave yézidie de Daech, aujourd’hui militante, vient de recevoir le «  Prix des droits de l’homme Václav Havel ». Et figure parmi les finalistes du Prix Sakharov.

 

Une reconnaissance internationale de plus pour Nadia Murad. La militante yézidie des droits humains a reçu lundi 10 octobre le 4ème « Prix des droits de l’Homme Václav Havel » . Un prix décerné par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (qui utilise malheureusement l’expression « droits de l’Homme », et pas « droits humains« ) en partenariat avec la bibliothèque Václav Havel et la Fondation de la Charte 77. Nadia Murad l’a dédié « aux 3400 Yézidis, femmes et enfants, en captivité et victimes de la terreur ».

En 2014, âgée de 19 ans, Nadia Murad était enlevée par Daech dans le Nord de l’Irak. Maintenue en esclavage, torturée et violée, elle a fini par échapper à ses tortionnaires. Depuis, elle est devenue « une ardente et infatigable défenseure du peuple yézidi et des victimes de la traite des personnes, où qu’elles soient », selon les mots du Secrétaire général de l’ONU.

Une voix devant l’ONU, et des actes

En décembre 2015, à la tribune de l’ONU, elle portait l’attention de la communauté internationale sur le sort de la population yézidie, en particulier la réduction en esclavage sexuel et la traite de ces milliers de femmes et d’enfants capturés par Daech. En septembre 2016, Nadia Murad a été nommée première ambassadrice de bonne volonté des Nations Unies pour la dignité des survivants de la traite des êtres humains. Elle lançait à cette occasion, devant l’Assemblée générale de l’ONU :

« Vous pouvez décider de déclarer une guerre ou d’y mettre fin, vous pouvez donner de l’espoir. C’est vous qui décidez si une autre jeune fille comme moi ailleurs dans le monde doit subir ce que j’ai subi (…) Nous ne devons pas fermer les frontières aux femmes et aux enfants, le monde n’a qu’une seule frontière et cette frontière s’appelle l’humanité »

Lire aussi : Nadia Murad : “Vous et vos familles ne sont pas les seuls à mériter la vie”

Au-delà de l’interpellation de la communauté internationale, son objectif est double : avec le soutien de l’avocate Amal Alamuddin Clooney, traduire devant la justice internationale les groupes qui commettent ces atrocités. Et fournir sur le terrain des programmes de soutien – en termes de santé, d’aide psychologique et d’éducation – aux femmes et enfants victimes d’atrocités de masse.

Finaliste du Prix Sakharov

Et ce n’est peut-être pas la dernière reconnaissance de l’année pour la défenseure des droits des Yézidies. Mardi 11 octobre, Nadia Murad figure parmi les finalistes du Prix Sakharov 2016 du Parlement européen, en duo avec une autre Yézidie rescapée de Daech, Lamiya Aji Bashar. Leur nomination entend rendre « hommage à toutes les femmes et les filles victimes de conflits, et à toutes les minorités religieuses touchées par des génocides », selon le député démocrate socialiste autrichien Josef Weidenholzer.

Le Parlement européen annoncera le lauréat ou les lauréates du prix Sakharov le 27 octobre prochain. Les deux autres finalistes sont l’ancien rédacteur en chef du quotidien turc Cumhuriyet, Can Dündar, et les défenseurs de la liberté de pensée et d’expression en Turquie ; et Moustafa Djemilev, ancien Président de l’Assemblée des Tatars de Crimée, qui « se bat pour les droits de l’Homme et des minorités depuis plus d’un demi-siècle. »

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Un prix pour Yanar Mohammed, résistante à Daech

Jineth Bedoya Lima, une voix contre les violences sexuelles en Colombie

Découvrez les lauréat.e.s du « Prix Nobel Alternatif » du courage

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

5 commentaires

5 commentaires

Hélène 11 octobre 2016 - 16:44

Ne serait il pas temps, LNN d’abandonner la formule ‘droits de l’homme’ au profit de droits humains?
Notez que le site anglais écrit Václav Havel Human Rights Prize…

Répondre
Cambazzu 11 octobre 2016 - 20:10

Oui! I ne serait pas trop tôt!

Répondre
Arnaud Bihel 12 octobre 2016 - 09:01

Vous avez parfaitement raison. Nous utilisons toujours, sous notre plume, la formule ‘droits humains’, et nous ne manquons pas de relayer les combats pour qu’elle s’impose (voir par exemple : http://www.lesnouvellesnews.fr/droits-de-l-homme-a-droits-humains-qu-une-institution-change-son-intitule-tout-le-reste-suivra/). Reste que la terminologie officielle, en français, du prix Václav Havel est bien « prix des droits de l’Homme », est nous ne pouvons pas nous permettre de le renommer.

Répondre
Hélène 12 octobre 2016 - 12:16

Merci pour votre réponse. Dans ce cas, pourrait on mettre la majuscucle tout au moins?
Merci

Répondre
flo 12 octobre 2016 - 15:53

Pas tout à fait d’accord… Il s’agit d’une traduction, comme le dit Hélène, « Human Rights » devenant, par la seule volonté de qui vous savez, « Droits de l’Homme ». Ces messieurs de l’Académie Française ne fléchiront jamais, et pour cause… Ces messieurs du Conseil de l’Europe (oui, aussi, en écrasante majorité) ne changeront rien non plus à la traduction « officielle », pour quoi faire ? Alors je pense qu’un journal féministe peut bien prendre quelques libertés de traduction, pour que l’on se sente un peu exister, même officieusement 😉

Répondre

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com