Natalie Nougayrède devrait diriger Le Monde

par La rédaction

Le MondeLes actionnaires du quotidien ont désigné la seule femme candidate. Une première inattendue.


 

Belle semaine pour la parité. Après l’annonce, mardi 12 février, que ce sont désormais trois femmes qui siégeront au Conseil constitutionnel, c’est le monde de la presse qui connaît une grande première au féminin. Le trio d’actionnaires du Monde propose, mercredi 13, la nomination de Natalie Nougayrède à la direction du quotidien du soir. La lauréate du prix Albert-Londres en 2005 et actuelle correspondante diplomatique du journal avait posé sa candidature au tout dernier moment, et n’apparaissait pas comme la favorite (Lire : Qui pour diriger Le Monde ?). Elle apparaît comme « le nom du compromis », décrypte Arrêt sur Images.

La nomination de Natalie Nougayrède doit encore être validée par la Société des Rédacteurs du Monde. Si elle obtient 60% des suffrages, elle rejoindra alors Louis Dreyfus, président du directoire, au sein du directoire du journal. Détail amusant, ce dernier s’était senti tenu de faire remarquer, quelques jours plus tôt, que 50% de la direction du groupe Le Monde est féminine. Louis Dreyfus répondait ainsi à l’intervention du groupe La Barbe, vendredi 8 février, lors d’une réunion de sept grands patrons de la presse quotidienne nationale : tous des hommes.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire