Accueil International L’Angleterre sur la voie des femmes évêques

L’Angleterre sur la voie des femmes évêques

par La rédaction

Des femmes évêques ? C’est l’Église anglicane qui pourrait procéder, cette semaine, à cette petite révolution. Le Synode général de l’Église d’Angleterre, qui compte près de 80 millions de fidèles, se réunit du 19 au 21 novembre. Avec un sujet crucial à l’ordre du jour, mardi 20 novembre : le vote de nouvelles règles autorisant les femmes à devenir évêques, à partir de 2014. Elles peuvent déjà être prêtres depuis 1992 et représentent désormais un tiers des effectifs, et près de la moitié des nouvelles ordinations, selon l’organisation « Women and the church » qui milite pour l’accès des femmes à l’épiscopat. Et plusieurs branches de l’Église anglicane – aux États-Unis, au Canada ou en Nouvelle-Zélande – comptent déjà des femmes évêques.

Cette question agite l’Église d’Angleterre depuis plus de 30 ans, et tout particulièrement depuis 10 ans. L’ouverture a aujourd’hui les faveurs des fidèles : 42 des 44 diocèses sont favorables à l’accès des femmes aux plus hautes fonctions. Et le futur chef spirituel anglican, Justin Welby, nommé au début du mois archevêque de Canterbury, a aussitôt affirmé son soutien à cette évolution. Son prédécesseur avait lui aussi poussé dans cette voie. Mais une partie de l’Église anglicane reste résolument opposée à cette libéralisation. Lors d’un précédent Synode au mois de juillet, des divisions irréconciliables avaient conduit à repousser la décision. Selon « Women and the church » et les autres partisans de l’accès des femmes à l’épiscopat anglican, un rejet du projet, ce mardi, repousserait le débat d’au moins 5 ans.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

gonzague 19 novembre 2012 - 10:49

Un ouvrage vient de sortir sur la question :

JAMET-MOREAU Églantine, « Le Curé est une femme. L’ordination des femmes à la prêtrise dans l’Eglise d’Angleterre », Préface d’Emmanuel Le Roy Ladurie, L’Harmattan, Coll. Des idées et des femmes, 2012.

Et un article récent fait le point pour la France :

ROUSSEAU Sabine, « Femmes prêtres. Histoire d’une revendication » in Béraud, Gugelot & Saint-Martin (dir.), Catholicisme en tensions, EHESS, 2012, pp. 229-239.

Une bibliographie complète en français sur la question ici :
http://fhedles.fr/wp-content/uploads/Acc%C3%A8s-Femmes-aux-minist%C3%A8res-ordonn%C3%A9s-biblio1.pdf

Répondre

Laisser un commentaire