Non, le 8 mars n’est pas la « fête de la femme »

par La rédaction

La journée internationale des droits des femmes n’a pas pour but de « mettre à l’honneur un soi-disant idéal féminin », mais de rappeler que « l’égalité est un travail de tous les instants », souligne Najat Vallaud-Belkacem.


 

C’est un rappel salutaire que fait la ministre Najat Vallaud-Belkacem, dans un courrier adressé à 2000 décideurs et décideuses pour « attirer [leur] attention sur l’importance du message délivré » à l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

Cette journée « sera sans doute l’occasion, comme souvent, d’un accroissement des propos misogynes, notamment sur les réseaux sociaux », fait observer la ministre. Elle est aussi bien souvent l’occasion d’un dévoiement commercial, déplore également Najat Vallaud-Belkacem : « Le 8 mars n’est pas, comme on l’entend encore parfois, la journée de “la” femme, qui mettrait à l’honneur un soi-disant idéal féminin (accompagné de ses attributs : cadeaux, roses ou parfums). »

En 2012, entre autres exemples d’un 8 mars transformé en journée des clichés, nous avions relevé celui de Darty ou du journal L’Équipe.

Non, le 8 mars est une journée de mobilisation pour « affirmer auprès de l’ensemble des citoyennes et citoyens que l’égalité femmes – hommes est une condition indispensable pour faire progresser notre société », insiste la ministre. Et de poursuivre : « Vous le savez comme moi, il ne suffit pas d’agir un jour par an : l’égalité est un travail de tous les instants. »

Et un travail loin d’être achevé: « Un siècle après la création de cette journée, force est pourtant de constater que si les progrès ont été réels, nous sommes encore loin de l’égalité. Qu’il s’agisse des différences de salaires, de la répartition des tâches domestiques ou des violences sexuelles, les femmes subissent encore aujourd’hui des inégalités intolérables ».

Le ministère a par ailleurs mis en place une page qui recense les événements organisés par des associations, collectivités territoriales, services de l’État ou entreprises autour de cette journée internationale des droits des femmes.

 

 

Partager cet article

1 commenter

8mars.info 24 février 2013 - 17:27

Merci de ce rappel ! Je suis justement en train de mettre à jour la page d’actions pour le 8 mars ( http://8mars.info/que-faire/ ) : peut-être serait-il bienvenu d’y ajouter un appel au boycott de ces enseignes qui font dans la récupération commerciale ?

Répondre

Laisser un commentaire