Accueil International Nouvelle donne politique féminine en Allemagne

Nouvelle donne politique féminine en Allemagne

par La rédaction

Une « union des femmes » s’impose au parlement. Et elles sont quatre dirigeantes de régions. Un changement est en cours, observe Courrier International.


 

En Allemagne, une « Frauen Union » – union des femmes – au sein du groupe parlementaire chrétien-démocrate est devenue, en moins d’un an, « une force incontournable au sein de la coalition gouvernementale ». C’est une analyse du journal Welt am Sonntag, reprise par Courrier International (accès abonnés).

C’est notamment l’opposition de cette quarantaine de parlementaires au projet d’allocation pour garde d’enfant, récemment repoussé (nous en parlions ici), qui a fait prendre conscience de leur influence. Elles se montrent également particulièrement actives pour la mise en place de quotas dans les postes à responsabilité. Une mesure qui ne fait toujours pas l’unanimité au sein du gouvernement d’Angela Merkel. Mais la Frauen Union sait désormais se faire écouter de la chancelière… et du monde économique. « Au début, nous devions prier instamment les entreprises de nous inviter. Depuis, une page s’est tournée et on vient nous chercher », explique sa présidente, Rita Pawelski.

Un autre article en accès payant de Courrier International constate que « quelque chose a changé outre-Rhin » à l’égard de la place des femmes en politique. « On a longtemps cru » qu’Angela Merkel était une exception, observe Die Zeit. Et pourtant, « comme si cela allait de soi », quatre femmes président aujourd’hui des Länder, des régions allemandes. Et le changement dépasse ce cadre strictement politique : « De nouvelles représentations des rôles sont en train de s’établir, qui échappent aux stéréotypes et qui conviennent à nombre d’hommes », estime le journal qui conclut : « La réussite des femmes ouvre aux hommes la voie de l’émancipation ».

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

Corinne maier 13 novembre 2012 - 18:09

Et en France ? Pour la réussite, elles attendent toujours. Au classement 2012 du Forum économique mondial, dont l’évaluation annuelle des inégalités hommes-femmes par pays fait référence, la France est au 57e rang (vous avez bien lu, au même niveau que la Russie !). Cela constitue une sévère déculottée pour un pays si prompt à donner des leçons au monde entier sur la place des femmes. L’Allemagne, elle, se classe 13e. Pas si mal… Et si c’était mieux ailleurs ?

Répondre

Laisser un commentaire