Accueil International Nouvelle-Zélande : Jacinda Ardern veut décriminaliser l’avortement

Nouvelle-Zélande : Jacinda Ardern veut décriminaliser l’avortement

par La rédaction

Jacinda Ardern lors du débat le 4 septembre 2017. Capture d’écran Newshub

À l’approche des élections législatives, la candidate travailliste estime que l’avortement – uniquement autorisé pour des raisons thérapeutiques – n’a plus sa place dans le Code pénal.


 

Elle a osé ouvrir le débat. Jacinda Ardern, la candidate travailliste au poste de Première ministre de Nouvelle-Zélande, s’est ouvertement déclarée favorable à la décriminalisation de l’avortement, lors d’un duel télévisé lundi 4 septembre face à son adversaire, le sortant conservateur Bill English.

L’avortement « ne devrait pas être inscrit dans le Code pénal », et « les gens doivent pouvoir faire leur propre choix », a-t-elle déclaré, s’attirant des applaudissements nourris dans le public.

En Nouvelle-Zélande, la question de l’IVG est en effet abordée dans le Code pénal (Crimes Act). Elle n’est autorisée que pour des raisons thérapeutiques, et est soumise à l’aval de deux médecins. « Les Néo-Zélandais.e.s attendaient depuis 40 ans qu’un.e leader susceptible de devenir Premier ministre reconnaisse que notre législation sur l’avortement n’est pas adaptée », s’est félicitée l’Alranz, association qui défend le droit à l’IVG dans le pays.

Le Premier ministre Bill English, catholique convaincu, a quant à lui défendu le maintien de la législation actuelle. Mais a promis qu’en cas de débat parlementaire les députés voteront en conscience, sans consigne de parti.

Tout récemment intronisée leader du Parti travailliste (et aussitôt interrogée, alors, sur une éventuelle grossesse), Jacinda Ardern a permis à son parti d’effectuer une spectaculaire remontée dans les sondages, à l’approche des élections législatives du 23 septembre. Elle est désormais susceptible de l’emporter.

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Avortement : le Chili quitte le “groupe de la honte”

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire