Obama accapare le vote féminin

par La rédaction
ObamaFemmes_h150

Barack Obama lors d’un meeting pour la réforme du système de santé, UMD College Park, septembre 2009

Dans les sondages, à l’approche de la présidentielle US, le vote des femmes apparaît largement en faveur du président sortant. Il pourrait même atteindre un niveau historique.


 

La dernière série de sondages dans trois grands États clés – la Floride, l’Ohio et la Pennsylvanie – à l’approche du scrutin présidentiel du 6 novembre donne Barack Obama largement en tête devant Mitt Romney. Un avantage encore plus considérable quand ne sont prises en compte que les intentions de vote des femmes : elles donnent 25 points d’avance à Obama dans l’Ohio, 19 en Floride.

« C’est là l’une des illustrations les plus spectaculaires du ‘gender gap’ qu’Obama et son parti cherchent à exploiter depuis le début de l’année », commente le magazine Salon. Un sondage à l’échelle nationale, réalisé quelques jours plus tôt par le Pew Research Center, un centre d’études sociologiques, observait déjà cette situation : les intentions de vote chez les hommes placent Mitt Romney légèrement en tête (47% contre 46%) mais l’avantage de Barack Obama auprès des électrices apparaît considérable : 56% contre 37%.

Selon la radio publique NPR, ce n’est pas la « guerre aux femmes » en matière de droits reproductifs, que le camp démocrate accuse les Républicains de mener, qui explique cette tendance jamais vue. C’est plutôt le débat sur le rôle du gouvernement fédéral. « C’est la question fondamentale de cette élection », analyse Carol Doherty, du Pew Research Center. « La vraie grande ligne de division se situe sur ce que le gouvernement devrait faire pour les pauvres, les personnes âgées et sur l’ampleur de la protection sociale ». Autrement dit : « Veut-on un gouvernement plus faible, avec moins de services, ou un gouvernement plus fort avec davantage de services : sur cette alternative, hommes et femmes se positionnent très différemment ».

Il y a toujours eu un écart hommes/femmes en terme de vote aux Etats-Unis, et en faveur des démocrates depuis plus de 25 ans, observe encore NPR. Mais il pourrait atteindre lors de cette présidentielle un « niveau historique ». En 2008, Barack Obama l’avait emporté par 13 points d’avance chez les femmes. Elles composent par ailleurs, aujourd’hui, plus de 60% des volontaires de sa campagne. Et sont aussi bien plus enclines à financer la campagne du président sortant que celle de son concurrent.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Les Républicains en « guerre » contre les droits des femmes

Obama et la testostérone

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire