Outils anti-cumulards

par La rédaction

Après le site cumul-info-service, Rue89 lance son ‘Cumuloscope’ pour inciter les élus à ne plus cumuler les mandats.

 


 

 

La question du cumul des mandats agite internet autant que la classe politique. En attendant le vote d’une loi qui s’appliquera à tous les partis, plusieurs élus socialistes refusent de se plier à la règle de non-cumul dès la fin de l’été, comme les statuts du parti les y invitent.
(Lire : ‘Les cumulards font de la résistance‘)

Rue89 a rebondi sur ce psychodrame en lançant son ‘Cumuloscope’. Un outil interactif destiné à « encourager députés et sénateurs socialistes à quitter leurs mandats locaux comme ils s’y sont engagés. »
Mercredi 5 septembre, « 233 parlementaires socialistes – 152 députés, 81 sénateurs – ne respecteraient toujours pas la règle de non-cumul des mandats imposée par leur parti », calculait Rue89.

Le site d’information signale une initiative similaire : cumul-info-service, qui propose depuis juillet, avec humour, ses services pour arrêter de cumuler, comme on arrête de fumer. Ses créateurs se présentent comme un « collectif informel de citoyens impliqués dans le monde associatif qui ne se satisfont pas d’une vie démocratique ronronnante et paresseuse. »

 

Partager cet article

2 commentaires

QUERI 11 septembre 2012 - 08:35

SCANDALEUX QUE DES ELUS A FORTIORI DE GAUCHE S’INCRUSTENT DANS LE CUMUL DES MANDATS . C’ EST VOLER L EMPLOI D UN AUTRE.

Répondre
QUERI 11 septembre 2012 - 08:35

C est voler l emploi d un autre qui n’en a pas!

Répondre

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?