Accueil Société Des Palestiniennes à l’assaut de la mairie

Des Palestiniennes à l’assaut de la mairie

par La rédaction

FemmesHebron

Une liste 100% féminine est en lice pour les municipales à Hébron. Une première en Cisjordanie.


« En participant, on peut ». C’est le nom de la liste 100% féminine qui s’est constituée pour les élections municipales à Hébron. Le scrutin se tiendra le 20 octobre. Ce sera le premier depuis 36 ans dans cette ville de Cisjordanie. L’actuel conseil municipal a été nommé, sur fond de rivalité entre Hamas et Fatah, et ne compte aujourd’hui que des hommes.

« Ici, par tradition, les hommes veulent que leurs femmes restent à la maison. Et quand elles ont le droit de sortir, c’est pour occuper des emplois traditionnellement dévolus aux femmes, comme l’enseignement. Mais nous voulons qu’elles aillent plus loin, qu’elles travaillent comme les hommes, dans tous les métiers possibles », commente la tête de liste, Maysoun Qawasmi, 43 ans, citée par l’agence Associated Press (ici en anglais). Journaliste pour l’agence de presse palestinienne Wafa, Maysoun Qawasmi dirige par ailleurs des formations à l’intention des Palestiniennes.

Ville conservatrice

En Cisjordanie, seules 16% des femmes occupent un emploi, et à Hébron, ce chiffre tombe à 10%. Selon Associated Press, les femmes sont toutefois « actives depuis longtemps dans l’espace politique palestinien » : elles sont 6 ministres sur 24 dans le Cabinet du Premier ministre palestinien Salam Fayyad ; et 17 parmi les 132 membres du Conseil législatif palestinien.

Il est peu probable que la liste remporte les municipales dans la ville conservatrice qu’est Hébron. Mais la liste « En participant, on peut », qui s’est lancée dans une campagne de porte-à-porte, vise au moins 3 sièges sur les 14 en jeu. Et Maysoun Qawasmi entend rebondir sur ce scrutin pour fonder un parti officiel.

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire