Accueil Société Le « panier de la ménagère » a la vie dure

Le « panier de la ménagère » a la vie dure

par La rédaction

L’expression n’a plus aucun sens mais s’affiche toujours dans les titres de presse.


Revoilà le « panier de la ménagère ». Des médias comme Le Parisien ou RTL utilisent l’expression dans leur titre, jeudi 10 janvier, pour évoquer la hausse des prix des produits de consommation courante. Le prix du « panel moyen » des 35 produits incontournables de la vie quotidienne, scruté depuis 7 ans par l’association Familles Rurales, a augmenté de 3,5% en 2012. Un record.

L’association elle-même n’utilise pourtant pas l’expression « panier de la ménagère », qui n’a aucune existence officielle. L’INSEE utilise de son côté la notion de « panier de consommation des ménages ».

On remarque d’ailleurs que l’expression « panier de la ménagère » est absente du corps des articles des médias cités ci-dessus. Comme s’ils avaient conscience de sa désuétude, mais sans pouvoir s’empêcher d’en faire une ‘tête de gondole’, dans leur titre.

L’organisme Médiamétrie notait en juillet dernier que le terme de ménagère « apparaît de plus en plus désuet, dévalorisant pour l’image des femmes, ne correspondant plus vraiment à la réalité sociologique »… mais l’utilisait tout de même Parce qu’il reste très usité, et parlant pour les lecteurs, nous avait alors expliqué Médiamétrie. Le mythe de la ménagère a la vie dure…

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Un « panier de la ménagère » à shopper

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire