Accueil MédiasNumérique La parité s’impose dans le numérique

La parité s’impose dans le numérique

par La rédaction

CNNum

La nouvelle version du Conseil national du numérique « sera-t-elle de nature à créer une République numérique paritaire ? », nous demandions-nous en juillet. La réponse apportée ce mercredi est positive.


 

Le Conseil national du numérique (CNN), nouvelle version, sera paritaire. L’annonce en a été faite à l’issue du Conseil des ministres, mercredi 12 décembre.

La première version de cette instance créée au printemps 2011 pour « assister la politique numérique du gouvernement » ne comptait que 2 femmes sur 18 membres. Lesquels avaient remis leur mandat en juillet dernier pour protester contre la nomination à son secrétariat général par Fleur Pellerin, ministre en charge de l’économie numérique, d’un de ses proches conseillers .

« Une nouvelle version du CNN verra-t-elle le jour ? Sera-t-elle de nature à créer une République numérique paritaire ? », nous interrogions-nous alors. La réponse est donc positive.

Selon le décret présenté en Conseil des ministres, le nouveau CNN « comprend, à parité entre chaque sexe, trente membres choisis en raison de leurs compétences dans le domaine du numérique ». Les noms de ces membres devraient être dévoilés dans les prochains jours. Selon La Tribune c’est le quadragénaire Benoît Thieulin, patron de la Netscouade, proche du PS, qui est pressenti pour diriger l’institution.

Un conseil paritaire, une petite révolution dans un monde numérique où les hommes se taillent la part du lion (voir ci-dessous). Et où le machisme peut parfois frapper fort : lors de la campagne présidentielle, l’un des vice-présidents du Conseil national du numérique, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, avait qualifié Fleur Pellerin, alors conseillère à l’économie numérique de François Hollande, de « femme de ménage »

 

Le numérique, affaire d’hommes ?

En décembre 2010, Nicolas Sarkozy invitait pour un déjeuner à l’Elysée huit blogueurs ou acteurs du web… huit hommes : Le sexe du web selon l’Elysée.

En février 2011, son ministre Eric Besson rectifiait le tir en organisant un dîner paritaire d’acteurs et actrices du numérique. L’occasion de constater que quand on cherche, on trouve : Dîner paritaire dans la République numérique.

Retour en décembre 2010, où on ne comptait que 8 femmes sur les 100 intervenants à la conférence « Le Web » : LE WEB 10 : huit femmes sur 100 intervenants. C’était un peu mieux en 2012, mais les hommes y restaient très majoritaires : Les ténors du web sont aussi des sopranos.

En avril dernier, 93 des 100 vedettes du numérique selon L’Usine Nouvelle étaient des hommes : 93 des « 100 du numérique » ont du poil au menton.

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire