Accueil Politique & Société Pas de femme pour les « grandes questions du siècle » ? La Barbe s’invite

Pas de femme pour les « grandes questions du siècle » ? La Barbe s’invite

par La rédaction

nouvel obsPour la deuxième édition de ses « journées portes ouvertes », comme pour la première, Le Nouvel Observateur organise des débats entre hommes.


Voici le communiqué du Groupe d’Action Féministe la Barbe
« La Barbe félicite Le Nouvel Observateur pour la deuxième édition de sa journée portes ouvertes »


« Cette année encore, la Barbe est venue chaleureusement féliciter Le Nouvel Observateur qui organisait, pour la deuxième année consécutive, une journée portes ouvertes, consacrée aux grandes questions du siècle. Pour débattre de ces questions aussi brûlantes pour notre siècle que “Pourquoi les intellectuels sont-ils pessimistes ?” ou “Faut-il avoir peur de la Chine ?”, Le Nouvel Observateur avait convié 55 hommes et 11 femmes.

La Barbe est intervenue dans le Grand Amphithéâtre du Collège des Bernardins où avait lieu un échange entre Nicolas Baverez et Philippe Askenazy sur le thème du déclin. Inaugurant une nouvelle forme d’action, les 15 barbues se sont levées une à une, toutes les 10 secondes, et se sont d’abord tenues debout silencieuses, avant de se diriger vers l’estrade où elles ont formé une haie d’honneur pour saluer la mâle présence des invités, Nicolas et  Philippe, et de l’animateur du débat, Jean-Gabriel. Ce dernier a virilement choisi d’appeler à la tolérance vis-à-vis des barbues, en indiquant néanmoins qu’il y avait “des maisons pour ça”.

Une barbue a alors pris la parole pour inviter, au rebours des thèmes choisis pour cette journée, à l’optimisme :

“Messieurs, “peur ?” “condamnation ?” “pessimisme ?” Pourquoi tant de gravité dans vos termes ? (…) L’heure est à l’allégresse. Car la Barbe, elle, est confiante. Heureuse, même, de ces retrouvailles inespérées avec la journée portes ouvertes du Nouvel Observateur. L’an dernier, même saison, même lieu, nous avions tenu à saluer le courage du Nouvel Observateur, qui avait convié 49 hommes et 7 femmes pour débattre, déjà, des grandes questions du siècle. Aurions-nous osé envisager que ces deuxièmes rencontres réaffirmeraient votre tenace résistance à l’entrée des femmes en vos salons ? Pourtant, bravo ! Aujourd’hui, nous nous félicitons, une fois encore, de vos choix éclairés : 55 hommes et 11 femmes sont réunis en ces murs. 11 femmes cette année, contre 7 l’an dernier, certes, il y a là un peu de coupable faiblesse !”

La Barbe a ensuite quitté l’estrade pour aller distribuer des tracts au public, nombreux, qui était venu chercher des réponses aux grandes questions de notre siècle. »

A voir aussi cette vidéo de la Barbe s’invitant dans les conseils d’administration des grandes entreprises françaises

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

1 commenter

Léa 24 janvier 2011 - 08:57

C’est bien mignon tout ça, mais ça ne sert à rien. Portez plainte pour discrimination et faites les passer à la caisse. Dans une société où on ose mettre au tribunal des gens pour des babioles, je ne comprends pas qu’on reste aussi passif devant les vraies injustices.

Répondre

Laisser un commentaire