Pas de femme pour servir les chefs d’État

par Arnaud Bihel

NSS1C’est la règle au Sommet sur la sécurité nucléaire. Car des serveuses attirantes risquent de distraire les grands de ce monde.


 

C’est une décision qui fait scandale sur les réseaux sociaux aux Pays-Bas, observe le journal local Algemeen Dagblad repris par The Independant. Pour leurs repas en réunion, la cinquantaine de chefs d’État et de gouvernement réunis dans la capitale néerlandaise, La Haye, pour un Sommet sur la sécurité nucléaire, ne sont servis que par des hommes, âgés de plus de 25 ans.

Le patron de la société de restauration qui organise ce service assume sans complexes : il ne veut que des hommes pour l’uniformité du service. Et de préciser : « Le personnel doit agir de la manière la plus discrète possible, et ce n’est pas possible si l’on y ajoute de jolies femmes attirantes ».

Le responsable du protocole du Sommet justifie aussi cette décision en notant que cela peut éviter aux chefs d’Etat d’être distraits.

Et si la dizaine de femmes dirigeantes qui participent au Sommet sont distraites par les serveurs, ce sera de leur faute.

NSS

Maudites femmes dont les atours empêchent les hommes de travailler sérieusement. C’était aussi l’argument du chef d’orchestre Vasily Petrenko, qui déclarait en septembre dernier que les musiciens « réagissent mieux quand ils ont un homme devant eux », parce qu’une « jolie fille sur le podium les distrait »(Voir : Une femme à la baguette distrait les musiciens).

Il y a quelques mois, les entraineurs du club de foot PSG montraient les mêmes attentions délicates à l’endroit des joueurs en demandant à l’hôtel qui les accueillait de cacher les femmes. Footballeurs Chefs d’Etat même combat ?

 

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS

Cachez ces femmes que le PSG ne saurait voir

 

Photos : Nuclear Security Summit 2014 sur Flickr.

En haut : L’équipe du chef Jonnie Boer. Photo: Ministry of Defence / Sjoerd Hilckmann.

En bas : la photo de groupe officielle du Sommet.

Partager cet article

1 commenter

danielle 1 avril 2014 - 18:33

Y a pas à dire le niqab a du bon…à quand l’obligation de le porter pour travailler ?

Répondre

Répondre à danielle Annuler la réponse