Pas de grossesse après un viol ? Un élu fait scandale aux USA

Todd_Akin_official_109th_Congress_photo
Todd Akin en 2007, photo officielle du Congrès

Selon Todd Akin, candidat au Sénat dans le Missouri, le corps empêche la conception après un « viol véritable ». Un nouvel élément dans la bataille politique aux Etats-Unis sur la question de la “guerre aux femmes”.


 

L’élu républicain du Missouri Todd Akin n’y est pas allé par quatre chemins pour légitimer son opposition à l’avortement, même en cas de viol : les grossesses en cas de viol sont « très rares », et ce sont des médecins qui le disent, a-t-il affirmé dimanche 19 août lors d’une émission sur une chaîne de télévision locale. Car, confronté à un viol (mais un « viol véritable »…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php