Accueil Médias Pas de mannequins trop jeunes ? Vogue s’assied sur son serment

Pas de mannequins trop jeunes ? Vogue s’assied sur son serment

par La rédaction

Garcia

En juin, le magazine promettait de ne plus publier de photos de mannequins de moins de 16 ans. Une promesse déjà enfreinte deux fois.


Les mannequins trop jeunes ou trop maigres, c’est fini : c’est le serment que faisait, en mai 2012, la direction de Vogue. Les rédactions des 19 éditions du magazine de luxe signaient un pacte de bonnes pratiques, sur lequel figurait notamment cet engagement : « Nous ne travaillerons plus en connaissance de cause avec des mannequins de moins de 16 ans ou présentant des troubles de l’alimentation. »
Cette promesse était « potentiellement révolutionnaire… si seulement elle avait été tenue », remarque le blog Jezebel.

Car pour la deuxième fois depuis cet engagement, Vogue va faire figurer dans ses pages une jeune mannequin de moins de 16 ans. En août, une Etats-unienne de 15 ans apparaissait dans l’édition chinoise du magazine. Tandis qu’une Brésilienne âgée aujourd’hui de 14 ans vient de poser pour l’édition de décembre de Vogue Japon. Thairine Garcia avait déjà fait la couverture de Vogue Italie en avril, juste avant le serment du magazine.

Pour la prochaine édition japonaise, elle a posé pour Sharif Hamza. Ce même photographe, fait remarquer Jezebel, avait participé au numéro de Vogue Paris de décembre 2010, dans lequel apparaissait une jeune fille hypersexualisée. Ce numéro avait fait scandale, ce qui avait justement incité Vogue à faire cette belle promesse. La Model Alliance, syndicat US de mannequins qui se bat pour un environnement de travail « sain », saluait en mai une « impressionnante avancée » de la part de Vogue… et se dit aujourd’hui « déçu » que ce serment soit « déjà violé ».

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

 

Photo publiée par Jezebel. Thairine Garcia devant le studio où elle a posé pour Vogue Japon.


A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

Las Vegas 24 septembre 2012 - 13:34

Il fallait une bonne dose de naïveté pour croire aux bonnes résutions de Vogue. Que s’est – il passè?
Au moment oú Vogue a formulé ce vœu pieux le vent soufflait dans le sens  » Plus de mannequin ultra-maigre
Plus de mannequin trop jeune » Vogue a donc un peu hurlé avec les loups pour faire bien dans le paysage
du monde de la communication . Point final .

Répondre
Lili 24 septembre 2012 - 16:22

D’un côté, un écrit vide et non contraignant, et une opération com qui fait du bruit.
De l’autre, des espèces sonnantes et trébuchantes, sans coût d’image (dur de savoir si la fille sur la photo a 17 ans ou 18).

Le choix est vite fait.

Plus un principe de réalité : dans notre monde en guerre économique permanente (on appelle ça concurrence…), en matière d’éthique, le premier qui se lance a perdu. Ca s’appelle le désarmement unilatéral, et c’est une stratégie perdante à tous les coups.

Répondre

Laisser un commentaire