Accueil MédiasNumérique Plus d’un quart de femmes dans le numérique

Plus d’un quart de femmes dans le numérique

par La rédaction

Elles sont de plus en plus nombreuses dans le secteur. Mais surtout en bas de l’échelle.


 

Depuis la fin de l’année 2010, le nombre de femmes travaillant dans les entreprises du secteur numérique en France est passé de 25 à 28%, selon l’enquête publiée le 6 juin par la commission “Femmes du Numérique” du Syntec numérique. Cette fédération regroupe plus d’un millier d’entreprises du secteur.

Mais comme ailleurs, elles sont aussi plus nombreuses au bas de l’échelle qu’en haut : elles sont 34% chez les « employés et techniciens » (7 points de plus qu’en 2010) et seulement 19% chez les cadres dirigeants (aucune évolution en 2 ans).

« Quand j’ai été élue en 2011 au sein du conseil d’administration du Syntec, j’étais la seule femme, après m’être tout de même présentée deux fois », témoigne dans L’Expansion Viviane Chaine-Ribeiro, présidente de la commission“Femmes du Numérique”.

Le constat est similaire en termes de salaires. L’écart de rémunération entre femmes et hommes « ingénieurs, consultants et cadres » s’est réduit, passant de 10 à 6%. Pour autant, observe l’enquête, « l’écart de rémunération augmente avec la fonction hiérarchique » : le salaire d’un homme est plus élevé de 5% chez les « employés et techniciens »… et de 19% chez les cadres supérieurs – c’est tout de même beaucoup mieux qu’en 2010 où l’écart y était de 37%.

Dernier signe de progrès : plus de 2 entreprises sur 3 ont désormais engagé des actions pour l’application du décret sur l’égalité professionnelle femmes / hommes, contre 1 sur 2 en 2010.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Haut débit, basse parité

Les ténors du web sont aussi des sopranos

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire