Accueil CultureCinéma Polanski définitivement exclu des Oscars

Polanski définitivement exclu des Oscars

par Isabelle Germain

photo @Clivia_P

La justice américaine a donné raison à l’Académie des Oscars qui avait exclu Polanski. Tandis qu’en France, une certaine élite du 7ème art continue d’honorer le réalisateur.

Le 3 mai 2018, l’Académie des arts et sciences du cinéma, qui remet les Oscars à Hollywood avait exclu Roman Polanski en même temps que l’acteur Bill Cosby, condamné pour agression sexuelle. Mais Polanski n’avait pas apprécié, alors il avait saisi la justice pour contester son exclusion, estimant que l’Académie aurait dû lui donner un préavis et « une chance raisonnable de se faire entendre ». Mardi 25 août, un tribunal de Los Angeles l’a débouté : la décision de l’Académie des arts et des sciences du cinéma « était fondée » … « motivée par des preuves » et « ne relevait pas d’un caprice ou de l’arbitraire » a jugé le tribunal. Et Roman Polanski a dit qu’il ne ferait pas appel de cette décision.

« Pas d’honneur pour les violeurs ! » clament les féministes depuis des années quand le monde du 7ème art déroule le tapis rouge au réalisateur qui a fui la justice américaine après une condamnation pour le viol d’une mineure.

Aux Etats-Unis, ce message passe donc. En France, ce n’est pas du tout la même ambiance. On se perd encore en conjecture… Il faut distinguer l’homme de l’œuvre disent ses défenseurs auxquels les féministes demandent s’ils réagiraient de la même façon si le violeur d’enfant était un boulanger restant fréquentable parce qu’il fait du très bon pain.

En France, Roman Polanski ne cesse de recevoir des honneurs. Il y a trois ans, l’académie des César lui proposait d’être président de cérémonie (voir Polanski président : le mauvais scénario des César) et il a fallu une mobilisation féministe pour qu’il y renonce. Polanski a été récompensé de la plus haute distinction cette année lors d’une cérémonie de remise de César haute en couleur (Lire : CÉSAR : ET À LA FIN, ILS TRIOMPHÈRENT. FORESTI « ECŒURÉE »). C’était avant que le jury et l’académie des César ne soit entièrement renouvelés. (Lire « PARITÉ INTÉGRALE » AUX CÉSAR).

Pied de nez du cinéma américain aux soutiens de Polanski, Adèle Haenel, qui a dénoncé avec force l’honneur fait au réalisateur, a intégré l’académie des Oscars. (Lire : L’ACADÉMIE DES OSCARS S’OUVRE. ADÈLE HAENEL INVITÉE)

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire