Accueil Société Politique et strip-tease

Politique et strip-tease

par La rédaction

Les clubs de strip-tease de la ville de Tampa se frottent les mains à l’approche de la convention républicaine, observe le New York Times. Les représentants du ‘Grand old party’ se retrouveront à la fin du mois d’août dans la ville balnéaire de Floride pour valider la candidature de Mitt Romney à la Maison Blanche. Tampa est considérée comme une « capitale du strip-tease » aux Etats-Unis. Plus de 4000 délégués républicains, et en tout 50 000 personnes, sont attendues pour cette convention, et les propriétaires de ‘strip club’s attendent une explosion de leurs revenus – jusqu’à quatre fois plus que lors des 4 finales de SuperBowl que la ville a accueillies. D’autant que, selon une enquête informelle du syndicat de ces clubs, les Républicains y dépenseraient trois fois plus que les Démocrates pour se rincer l’oeil.

Autre contexte, à l’heure des JO de Londres. Sur L’Express.fr, l’historienne Malka Marcovich revient sur les liens entre grandes rencontres sportives et prostitution. « Dans un contexte où le sport est décliné de manière majoritairement masculine, où il y a des enjeux internationaux au sein de rencontres qui ont des ambitions pacifistes, la femme reste aujourd’hui très souvent reléguée à une sexualisation outrancière qui débouche sur des abus sexuels ».

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire