Accueil CultureLire Pour démêler les fils des inégalités : « d’Égale à égal » !

Pour démêler les fils des inégalités : « d’Égale à égal » !

par La rédaction

Retour sur une collection d’ouvrages qui analysent les causes et conséquences des inégalités et proposent des solutions.

En ce huit mars, les chiffres de l’inégalité des sexes surgissent dans les médias et des appels, manifestations ou colloques se tiennent partout. Des voix sonnent juste, d’autres jouent le sexisme bienveillant. De nouveaux livres sortent en librairie (et nous aurons l’occasion d’en reparler). Mais pour embrasser le sujet dans son ensemble, revenons sur la collection d’Égale à égal, créée par le Laboratoire de l’égalité avec les éditions Belin, qui a publié des ouvrages essentiels.

Cette collection constitue une base documentaire de référence pour démêler les fils des causes et des conséquences des inégalités. D’Égale à égal interroge sur les valeurs qui, dans tous les recoins de la société, postulent que le masculin vaut plus que le féminin et qu’il l’emporte sur lui.

En 2014 parmi les premiers ouvrages, Annie Batlle, posait ainsi les bases :  Les femmes valent-elles moins cher que les hommes ? L’autrice de cet essai est ensuite devenue directrice de la collection. La même année, Françoise Vouillot répondait à la question :  Les métiers ont-il un sexe ?   Les médias étant centraux dans la perpétuation du sexisme, la question a été abordée dès la première année de la collection avec un ouvrage rédigé par un ex-collaborateur des Nouvelles News, Arnaud Bihel avec ce titre : À la télévision, les hommes parlent, les femmes écoutent! …  encore vrai aujourd’hui (lire : En 2020, la place des femmes dans les médias ne s’est pas réduite) Le quatrième ouvrage de cette première année parlait d’injustice domestique :  Et si on en finissait avec la ménagère? par François Fatoux.

D’Égale à égal a poursuivi sur les fondamentaux en 2015 avec un ouvrage de Catherine Vidal sur le cerveau, Nos cerveaux, tous pareils tous différents!  Puis le géographe Yves Raibaud a évoqué La ville faite par et pour les hommes ? Sur la thématique des endroits peu accueillants pour les femmes, Patrick Boccard a évoqué le sport : Les femmes ne sont pas faites pour courir!, Tandis que le documentariste Patric Jean interrogeait : Les hommes veulent-ils l’égalité ?

2016 : Vies de femmes, vies précaires, par Thierry Benoit. L’école apprend-elle l’égalité des sexes? par Isabelle Collet. Femmes en politique, en finir avec les seconds rôles, par Marlène Coulomb-Gully. Les femmes peuvent-elles être de Grands Hommes? Christine Détrez. Femmes et cinéma, sois belle et tais-toi! par Brigitte Rollet. Et Le sexisme au travail, fin de la loi du silence? par Brigitte Grésy

En 2017 avec Muriel Salle, Catherine Vidal revient sur le sujet de la santé : Femmes et santé, encore une affaire d’hommes? La collection a ensuite abordé un autre sujet essentiel : le langage. Celui des mots : Le sexe des mots: un chemin vers l’égalité, par Claudie Baudino. Puis celui de l’informatique, un langage de plus en plus envahissant et structurant. Un sujet qui impacte tous les autres puisque l’intelligence artificielle aujourd’hui peut déterminer les recrutements, la santé, la sécurité, les jeux, l’orientation des jeunes, les produits que la publicité pousse à acheter, les stéréotypes avec par exemple des robots d’assistance ayant des voix de femmes… Et ceux qui programment les robots sont à près de 90 % des hommes qui installent -parfois à leur insu- des biais sexistes dans tous les programmes. Alors Aude Bernheim et Flora Vincent ont écrit : L’intelligence artificielle, pas sans elles !

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com