Accueil Politique & SociétéÉducation Premiers pas pour « l’ABCD de l’égalité » à l’école

Premiers pas pour « l’ABCD de l’égalité » à l’école

par Arnaud Bihel

EcoleFG h150Ce dispositif de sensibilisation à l’égalité entre filles et garçons sera lancé dans un mois dans certaines écoles. Ses premiers éléments sont en ligne.

A quoi ressemblera l’éducation à l’égalité entre filles et garçons à l’école ? Premières réponses depuis le 1er octobre, avec la mise en ligne des premiers éléments du programme « ABCD de l’égalité ».

Son objectif ? « Faire prendre conscience aux enfants des limites qu’ils se fixent eux-mêmes, des phénomènes d’autocensure trop courants, leur donner confiance en eux, leur apprendre à grandir dans le respect des autres ». Le programme sera déployé à partir de novembre dans 10 académies et plus de 600 classes, et devrait être généralisé à la rentrée 2014.

Le site « ABCD de l’égalité » permet d’ores et déjà aux enseignants (ceux qui participeront au programme sont formés jusqu’à la fin du mois d’octobre) et aux parents de réfléchir sur les différences de traitement entre filles et garçons à l’école : quand il s’agit de leur donner la parole, dans le cadre des activités sportives, ou encore les clichés dans les histoires. Un module interroge par exemple la figure de la « belle » dans les contes, son «  rôle passif de faire-valoir du héros ».

A noter, comme l’a relevé Le Monde, que l’ABCD de l’égalité évite soigneusement de faire référence au « genre ». Une façon de couper l’herbe sous le pied de groupes de parents, dans la lignée de la « manif pour tous », appuyés par le droitier syndicat UNI et Le Figaro, qui amalgament déconstruction des stéréotypes sexués et orientation sexuelle. A la rentrée un tract, diffusé notamment dans le sud-ouest, avertissait : « Parents ! Attention ! L’école va inciter votre enfant dès 6 ans à choisir sa future orientation sexuelle : masculin, féminin, neutre, autre… »

On en est évidemment très loin. « Ce programme vise à transmettre dès le plus jeune âge une culture de l’égalité et du respect entre les filles et les garçons en agissant sur les pratiques des acteurs de l’éducation et sur les préjugés des élèves », insiste le ministère de l’Éducation nationale. Puisse-t-il agir aussi sur les préjugés des plus grands.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

L’égalité filles/garçons au cœur de la refondation de l’école

L’Europe face aux stéréotypes de genre dans l’éducation

Un cas d’école ? Harvard tord le cou au sexisme

Le dico des clichés sexistes de l’Éducation nationale

Quand les écoles non mixtes renforcent les stéréotypes

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire