“Le procès de Pontoise n’est pas un cas isolé”

Palais de Justice de Pontoise. Par ArchiModerne — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=21147342

C’est l’affaire qui a ouvert le débat sur la notion de consentement des mineurs dans la loi. Un homme de 28 ans est jugé pour “atteinte sexuelle”, et non pour viol, sur une enfant de 11 ans. Le HCE “souhaite rappeler à la fois l’ampleur et le déni des violences sexuelles commises sur des mineur.e.s”.


 

Le procès qui se tient à huis-clos mardi 13 février à Pontoise  a déjà eu des répercussions bien au-delà du bâtiment du tribunal correctionnel. Tout a commencé…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php