La pub Dove et une parodie des complexes

par Isabelle Germain

DoveDans la vraie pub Dove, un portraitiste esquisse les traits des femmes selon leurs propres descriptions puis selon les descriptions d’inconnus. Même exercice avec des hommes dans une publicité parodiée.


 

Sans les voir, un dessinateur du FBI spécialisé en portrait robot dessine des visages de femmes pour une publicité de la marque de cosmétiques Dove. Première version : la femme parle d’elle-même. Deuxième version : un, une inconnu.e, qui vient de rencontrer la même femme, la décrit à son tour.

Le résultat est saisissant. Des larmes coulent le long des visages quand les femmes découvrent les deux portraits côte-à-côte. Là où les femmes assurent être affublées de défauts tels « un visage trop rond », « un trop grand front »… où disent « Ma mère m’a toujours dit que j’avais une grosse mâchoire », les inconnus n’ont rien vu. Sur les deuxièmes portraits les femmes sont belles.

https://www.youtube.com/watch?v=R9wSFg8x1vA

Version parodiée avec des hommes cette fois-ci. Créée par New Feelings Time, la video adopte la même démarche mais… Les hommes disent ressembler à Brad Pitt, George Clooney  ou encore Edward Norton tandis que les femmes qui les décrivent évoquent leur calvitie  naissante ou et leurs dents de travers. Les traits sont grossis, hilarité garantie.

 

Partager cet article

3 commentaires

Lili 7 mai 2013 - 23:24

Ce qu’on voit, ce sont des hommes qui ont confiance en eux et des femmes qui manquent de confiance.

Mais aussi, et surtout, des hommes moins exigeants que les femmes, à tous points de vues. Si c’était juste une question de complexes et de confiance en soi, les hommes se verraient beau, mais ils seraient plus durs avec les femmes, or on voit qu’en fait les hommes voient tout le monde beau/belle : eux-mêmes, mais aussi une femme qu’ils décrivent.

Et dans le deuxième film, les femmes qui décrivent un homme sont largement aussi cruelles avec lui qu’elles le sont envers elles-mêmes dans le premier film. Elles se trouvent « bof » mais elles trouvent aussi les hommes « bof ».

Donc c’est bien une hyper-exigence physique des femmes qui est montrée, hyper-exigence globale et non pas seulement dévalorisation de soi. Ce qui reste une situation à changer.

Je suis frappée aussi par le fait que plusieurs se décrivent par le regard de leur mère (femme au 1er film, homme au 2e), et que visiblement, la maman a trouvé bien des défauts à sa fille, alors que le fils a les plus belles dents du monde.

Mesdames (mais aussi messieurs même si c’est moins flagrant dans le film), soyons vigilantes avec nos enfants…

Répondre
Lirelle 8 mai 2013 - 21:19

Dove fait partie du groupe Unilever… comme Axe dont les publicités sont hyper sexistes… et qui persiste et signe. Donc Dove utilise / surfe sur le filon « respect des femmes » d’un côté et utilise les femmes objets d’une manière scandaleuse avec les pubs Axe…
Eviter Dove c’est éviter Unilever.

Répondre
Vinciane MC 13 mai 2013 - 10:33

Que les hommes pensent qu’ils sont beaux est un point fort dans leur vie, pourquoi détruire cette force ?
Les femmes pensent souvent qu’elles sont laides, en tous cas moins belles qu’elles ne le sont en réalité, mais il ne me semble pas que ce soit le fait des hommes seulement… la société inculque à tous les enfants, graçons ou filles, les stéréotypes sexistes qui donneront à toutes et tous l’idée précise de ce à quoi doit ressembler une fille, puis une femme durant toute sa vie !!!
Ce sont ces stéréotypes qu’il faut supprimer, et cette parodie ne fait selon moi que véhiculer le stéréotype de la cruauté des filles… quel dommage !

Répondre

Laisser un commentaire