Accueil Culture Quand le Petit Robert se frotte aux frotteurs

Quand le Petit Robert se frotte aux frotteurs

par Isabelle Germain

Le mot « frotteur » entre dans le dictionnaire, mais Le Robert  confond érotisme et agression. Modification à venir.

La cuvée 2019 du Petit Robert et du Robert illustré réserve quelques surprises. Le Parisien, qui a dévoilé les nouveaux entrants, classe ces mots selon les domaines dans lesquels ils ont germé.  « Dégagisme » « antisystème » ou « cabinet noir » pour la catégorie « politique » par exemple. Le quotidien voit des catégories « anglicisme » « terrorisme » ou « tendance ».

Mais aussi une catégorie… « femmes ». Pas féminisme ni égalité femmes/hommes mais « femmes ». Il n’y a pas de catégorie « hommes ». Les définitions de cette catégorie laissent en effet penser que les femmes sont une catégorie à part, un « autre » que l’on commence à songer à inclure dans la société. Le point de vue, les lunettes chaussées par les auteurs du dictionnaire sont masculins. Dans cette catégorie « femmes », Le Parisien relève  trois nouvelles définitions : «  violences faites aux femmes », « écriture inclusive » et le mot qui a provoqué des réactions en chaîne sur les réseaux sociaux : « frotteur. » 

La définition qu’en donne le Robert est très éloignée du contexte dans lequel ce mot a été utilisé ces derniers temps. Selon le dictionnaire, le frotteur serait une « personne, souvent homme, qui recherche les contacts érotiques à la faveur de la promiscuité dans les transports en commun » Et là, on s’étrangle poliment mais fermement. Rebecca Amsellem, co-fondatrice de « les Glorieuses » interpelle l’éditeur sur twitter : il y a une faute sur la définition proposée de « frotteur ». Les contacts recherchés n’ont pas de caractère « érotique », il s’agit bien d’une agression sexuelle »

Pire : par les mots choisis, la définition sublime un comportement que celles qui emploient le mot « frotteur » abhorrent.

L’éditeur, interpellé, s’est engagé à modifier cette définition dans son édition 2020

Notons au passage que, sur le Net,  ledictionnaire.com donne cette définition de Frotteur : « (Psychologie) Maniaque atteint de frotteurisme : personne qui parvient à s’exciter en se

frottant à des vêtements féminins, à des personnes dans une foule…  » Pas gagné non plus !

 

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS

Les harceleurs sont-ils des bêtes sauvages ?

Quand un Youtubeur star joue avec des agressions sexuelles

Meurtre d’Alexia Daval : les mots tuent aussi

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

ireneka 15 mai 2018 - 08:34

bravo pour votre analyse, très juste. On peut ajouter que l’introduction de l’expression « violences faites aux femmes » comme une « nouveauté », en dit long sur l’aveuglement d’une société sur un phénomène bien plus ancien que… le Robert

Répondre

Laisser un commentaire