Accueil Sport Quelles émotions sur le podium ?

Quelles émotions sur le podium ?

par La rédaction

Drôle d’exercice auquel s’est livré le Wall Street Journal : comment les médaillés et médaillées d’or olympiques sur les podiums londoniens expriment-ils/elles leurs émotions ?


  

Le sérieux journal a scruté 129 remises de médailles et observé trois attitudes : pleurer, chanter l’hymne national et mordre ou embrasser la médaille d’or.

Résultats : les femmes pleurent plus que les hommes, mais chantent moins et jouent moins avec leur médaille. Près du quart des femmes médaillées d’or ont pleuré sur le podium, contre moins de 10% des hommes. Mais « la plupart des hommes qui ont pleuré ont vraiment éclaté en sanglots », note le Wall Street Journal.
Et les femmes seraient-elles moins patriotiques ? Si un peu plus de la moitié des champions olympiques ont chanté l’hymne national, seul un tiers des championnes l’ont fait. Elles se sont aussi beaucoup moins amusées à mordre ou embrasser leur médaille : 5% seulement, contre 24% des hommes.

Le journal a également observé les différences de réactions entre les champion-ne-s des trois pays les plus médaillés. Résultat : ce sont les Chinois qui pleurent le moins (7%) et chantent le plus (92%), les Etats-Uniens sont les moins nombreux à entonner leur hymne (44%) et les Britanniques les plus enclins à verser des larmes (37,5%).

 

Voir aussi notre Dossier JO 2012

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

Lili 8 août 2012 - 10:53

C’est marrant comme étude. On sent la commande sociale derrière les athlètes, les chinois élevés dans la non-expression des sentiments et le nationalisme… Etonnée par le non patriotisme des US…

Concernant le fait de mordre ou embrasser la médaille, je ne sais pas quelle valeur accorder à ce chiffre, car ces gestes sont explicitement sollicités par les photographes officiels ou autres, depuis quelques années ça fait partie des classiques. Du coup je ne suis pas convaincue que ça exprime grand chose de la réaction des athlètes eux-mêmes. Peut-être la moindre sollicitation médiatique des femmes.

Et je ne sais pas si les photographes asiatiques sont très friands d’athlètes chinois mordant ou embrassant la médaille, il y a un symbolisme très culturel derrière ce geste.

Répondre

Laisser un commentaire