Accueil Société Qui fait l’actualité ce vendredi 21 mars

Qui fait l’actualité ce vendredi 21 mars

par Arnaud Bihel

 

Sarkozy, diversion en 11 mouvements

Depuis 24 heures, la lettre de Nicolas Sarkozy engendre une avalanche de commentaires. Choisissons au hasard celui de Jean-François Copé : « Il y a un moment où il faut cesser de multiplier les mensonges ». Justement si on s’en tenait aux faits ? Les décodeurs du Monde reviennent sur 11 mensonges, outrances ou écrans de fumée que contient la lettre de l’ex-président. Dans un autre article, le journal souligne que c’est le président Sarkozy lui-même qui a renforcé les pouvoirs de la police et du parquet, dont il déplore aujourd’hui être la victime.

Presse néerlandaise contre leader populiste

Les discours de haine, ça suffit ! Plusieurs rédacteurs en chef néerlandais ont fermement pris position contre le leader populiste Geert Wilders à la suite de son dernier discours où il s’en prenait aux immigrés. Le journaliste Stephan de Vries souligne, en s’y associant, cet engagement très rare aux Pays-Bas.

Du rap pour faire voter les jeunes Afghans

L’abstention aux élections ne menace pas que les municipales en France. En Afghanistan, à quinze jours de la présidentielle, « l’interrogation subsiste quant au taux de participation », note Rfi. Les jeunes, notamment, s’étaient peu déplacés lors de la dernière élection. Une des méthodes pour les inciter à voter : le rap. Un groupe de garçons et une rappeuse ont remporté un concours national et leurs clips connaissent un vrai succès.

L’adieu au secret bancaire

La fin d’un monde du silence. Le Luxembourg et l’Autriche acceptent la levée de leur secret bancaire. Ce n’est pas forcément de bon cœur, mais il leur était devenu impossible de résister à la pression de l’Europe et de l’OCDE, relève L’Expansion. Reste que cette transparence pourrait ne pas être effective avant 2016 ou 2017.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire